Oeuvre dramatique, oeuvre plastique, paradoxe et re-présentation chez Samuel Beckett

par Christakis Christofi

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Marie-Claude Hubert.


  • Résumé

    Samuel Beckett (1906-1989) entreprend l'écriture dramatique après la Seconde Guerre Mondiale afin d'interroger la représentation théâtrale par des œuvres elliptiques. C'est en tant que théâtre sans histoire, sans vraisemblance, sans imitation, promu en tant qu'événement visuel et sonore que nous étudions toute l’œuvre dramatique de Beckett. À travers une analyse de ses différents constituants (décor, espace, temps, action, personnage, langage. . . ), nous interrogeons leurs tensions irrésolues (complémentarité et négation) complexes et plastiques : un conflit persiste entre ce qui est représenté et la manière dont il est représenté (objet/sens/ re présentation). Cette tension œuvre dramatique / œuvre plastique prouvera d'une part l’impossibilité de représenter : incommensurabilité de l’œuvre en tant que processus unique de création par rapport à un style, une tradition, une époque ; d'autre part, paradoxalement, la création d'une œuvre dramatique unique ayant sens, forme et fond plastiques, ceux de la scène et de l'abîme de ce qui est en jeu.

  • Titre traduit

    Dramatic work, plastic work, paradox and representation at Samuel Beckett


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (571 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.544-558. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.