L'objectivité du toucher : métaphysique et perception

par Olivier Massin

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Maurice Monnoyer.


  • Résumé

    Thèse : Le toucher est par nature plus objectif que les autres sens parce qu'il est le seul sens essentiel à l'expérience de l'indépendance existentielle du monde par rapport à nous. Argument : P1 Les modalités sensorielles sont individuées par leurs sensibles propres et primaires (partie I). P2 Les sensibles propres et primaires du toucher sont les pressions et tensions (partie II). P3 L'expérience de la résistance à notre volonté est la seule expérience nous donnant l'impression d'un monde existentiellement indépendant de nous et consiste dans la perception de tensions et de pressions dont nous sommes en partie les agents (partie III). C Le toucher est le seul sens essentiel à l'expérience de l'indépendance existentielle du monde par rapport à nous.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (828 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.773-818. Index. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.