La céramique du groupe épiscopal d'Aradi/Sidi Jdidi (Tunisie)

par Tomoo Mukai

Thèse de doctorat en Espaces, cultures, sociétés

Sous la direction de Michel Fixot.

Soutenue en 2010

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette étude est consacrée à la céramique provenant des fouilles (1996-2006) du temple épiscopal de Sidi Jdidi, ancienne cité d’Aradi, dans l’arrière-pays d’Hammamet en Tunisie, dirigées par Mme Aïcha Ben Abed et M. Michel Fixot. Ces fouilles avaient pour but d’appréhender le processus d’insertion des monuments chrétiens dans l’urbanisme préexistant et la répartition des fonctions liturgiques et économiques entre les divers bâtiments. L’étude céramologique a tout d’abord contribué à ces deux problématiques en proposant une datation de chacune des phases de construction, d’occupation et d’abandon du groupe épiscopal et en aidant à la détermination de la fonction de chacun des espaces. Ensuite, elle a révélé un faciès céramique régional et rural, très différent de celui qui avait été décrit à l’occasion des grandes fouilles de Carthage, caractérisé par un mode de consommation à caractère autarcique, alimenté par un commerce strictement intra-régional.

  • Titre traduit

    The ceramic of the episcopal group of Aradi/Sidi Jdidi (Tunisia)


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Archaeopress à Oxford

La céramique du groupe épiscopal d'Aradi/Sidi Jdidi (Tunisie)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (225 f.)(pagination multiple)[195 fig.]
  • Annexes : Bibliogr. ff. 206-218

Où se trouve cette thèse ?