Sémiosis : une interprétation de l'identité culturelle et politique des Amériques

par Jean-Michel Cusset

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Claude William.

Soutenue en 2010

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    L'objectif était bien pour nous de vérifier, l'hypothèse selon laquelle il est possible de construire, dans une perspective sémiotique, la variable culturelle de l'identité à partir d'une matière observable telle que le roman. La formidable rencontre des humanités qu'a auguré, à la période de la renaissance de l'occident, la découverte puis la mise en exploitation du Nouveau Monde, la complexité et à la fois la diversité des postures identitaires auxquelles cette rencontre baptisée de - créole - , a donnée lieu, - la différence coloniale - qui caractérise bien l'histoire politique de toute la région et qui limite la portée épistémologique des analyses classiques, invitent à une telle lecture du - sens -. Notre système signifiant comporte ainsi dix codes: (code topographique, code chronologique, code nominatif, code ethnique, code religieux, code symbolique, code narratif, code proairétique, code, code linguistique, et code d'intelligence politique). Interdépendants, ces dix codes, dont la présence, peut être totale ou partielle dans une oeuvre romanesque, permettent tout d'abord de caractériser une oeuvre romanesque de« caribéenne». Ils fournissent en second lieu, un modèle général, qui permet d'appréhender l'identité «culturelle créole» dans sa globalité et sa diversité. Dans le domaine proprement politique, notre système signifiant offre une clé d'entrée pour la compréhension des conduites politiques des pays, états et régions de la Caraibe. La mise en parallèle, des codes culturels d'une part , des stratégies d'acteurs, du sentiment d'appartenance et du temps mondial, d'autre part, - le dialogue -, que ces codes entretiennent avec ces épistèmes classiques, met en évidence l'existence d' un onzième code: - le code intellectuel -. Ce dernier code, pourrait se définir comme la part de culture coloniale laissée en héritage aux élites politiques des Amériques lesquelles en reproduisent les schèmes, ou à l'inverse les combatte. Le code intellectuel entendu comme procédant de la - colonialité des pouvoirs -, est encore à l'origine des lignes de clivage au sein des systèmes partisans dans la Caraibe: les amérindiens, les afro et indo créole, les musulmans, les rastas, les femmes, les métro-Européens, les intellectuels, constituent les signes de la hiérarchisation des valeurs et de la «violence» exercée par les conduites politiques au sein des systèmes de compétition électorale de culture créole, particulière. Dans ce sens, cette thése s'inscrit dans la lignée des études post-coloniales ,qui se donnent pour objet la - déconstruction/reconstruction des concepts rendant compte de l'identité, dans la limite et les potentialités de - nouveaux outils théoriques -, permettant de mieux comprendre le présent politique, les différents imaginaires culturels et les processus de changement, à l'intérieur des système d'autorité, en cours dans les Amériques.

  • Titre traduit

    Semiosis : an interpretation of the cultural and political identity of the America


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    My objective was to verify, from a sermiotic viewpoint, the assumption that cultural variable of identity can be constructed from an observable subject such as nove!. The incredible encounter of the humanities had foreseen by the renaissance, both the discovery and the development of the New World. The complexity and also the diversity of identify positions which this meeting, known as Creole, gave raise to, the colonial difference, characterized so well the political history of the region. This also limited the epistemological reach of the classical analysis inviting as it does such an interpretation of "meaning", Our significant system is made up of ten codes : (a topographical code, a chronological code, a nominative code, an ethnic code, a religious code, a symbolic code, a narrative code, behavioral codes, a linguistic code, and a political intelligence code). Theses codes are mutually dependant and their presence can be either total or partial in a nove!. They allow us firstly to characterize a novel as being from the Caribbean and secondly to provide a model which permits us to grasp the identity "Creole culture" in its global nature and its diversity. A further particularity of these codes is that they furnish us with a key which allows a better understanding of the post modern-political-identity to the Caribbean countries, states and regions. The comparison of the cultural codes on the one hand with the - participant strategy -, - the feeling of belonging -,an - world time - on the other hand, - the dialogue - which they maintain with classical epistemology brings to light the existence of an eleventh code. The intellectual code. This code can be defined as that part of the colonial culture inherited by the political elite of the Americas by which their either reproduce the schernes or conversely they fight against them. This intellectual code is understood as the "coloniality of the powers". It is still at the heart of the division of the partisan system in the Caribbean. The Amerindians, The African and the Indo Creole, the Muslims and the Rasta's, the women, the expatriate , the intellectuals, are the visible signs of the prioritization of values and the violence done by the political behavior at the heart of the electoral competitive system's, particular. In this way, this thesis is part of the post colonial studies, which pursuit the goal of deconstructing/reconstructing of concepts allowing the understanding of identity both within the limit and the potentiality of new theoretical tools. This will permit a better understanding of the present politic, the imagined cultural differences and also the changes taking place within the various systems of authority in the Americas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (386 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 545 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA0542
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.