Structure d'urgence du CHU de Pointe-à-Pitre : analyse du recours par les omnipraticiens de ville et comparaison à une population témoin

par Marie-Nathalie Papin

Thèse de doctorat en Médecine générale

Sous la direction de Patrick Portecop.

Soutenue en 2010

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    INTRODUCTION: L'activité des services d'urgence (SU) est en constante augmentation. Nous avons analysé les recours aux SU par le médecins libéraux et cherché à savoir s'ils constituent un facteur prédictif d'hospitalisation et de prise en charge spécialisée. METHODE: Etude prospective descriptive mono-centrique non randomisée réalisée sur 3 semaines dans le SU du CHU de Pointe-à-Pitre. Ont été inclus tous les patients munis d'un courrier d'admission. Les médecins concernés ont été joints par téle��phone. Les variable analysées concernaient les caractéristiques de la consultation en ville, les motifs de recours au SU et l'avis du médecin sur la prise en charge. Cette population a ensuite été comparée à une population témoin. Les principaux critères de comparaison étaient la demande d'examen complémentaire, d'avis spécialisé, le taux d'hospitalisation et la Classification Clinique des Malades des Urgences (CCMU). RESULTATS: 154 patients inclus. Sex-ratio 1,17. Les pathologies somatiques concernent plus de 80% des recours. Les principaux motifs de recours aux urgences sont la demande d'examen complémentaire (57%), d'avis spécialisé (45%) et/ou d'hospitalisation (36%). Leur proportion aux urgences est plus importante chez les patients adressés (respectivement 82% vs 49%,36% vs 17% et 38% vs 9%), qui sont principalement classés CCMU 2 (74%) et CCMU 1 (13%). CONCLUSION: Le recours aux urgences par le médecin généraliste semble souvent motivé par le manque d'accessibilité aux ressources disponibles en extrahospitalier. Le degré d'urgence n'apparaît pas comme le facteur principal. Le fait d'être adressé semble être un facteur prédictif de prise en charge plus spécifique.

  • Titre traduit

    ˜The œemergency department of the teaching hospital of Pointe-a-Pitre(FWI) : descriptive study concerning the recourse by the general practitionners and comparison with a witness population


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    INTRODUCTION: the activity of the emergency departments (ED) is in constant increase. We analyzed the recourse to the ED by the general practitioners and tried to know if they establish a predictive factor of hospitalization and specialized coverage. METHOD : descriptive forward-Iooking Study not randomized realized over 3 weeks in the ED of the teaching hospital of Pointe-à-Pitre (FWI). Ali the patients with a letter of admission were included. The concemed doctors were contacted by phone. The main analyzed variables concerned the characteristics of the consultation, the reason of the recourse to the ED, and satisfaction of the doctor on the coverage. This population was then compared with a witness population. The main criteria of comparison were the request of additional examination, specialized notice, the rate of hospitalization and the CCMU classification (Clinical Classification of the ED's patients). RESULTS ; 154 inclusive patients. Sex-ratio 1,17. Somalie pathologies concem more than 80 % of the recourse. Main motives to resort t the ED are the request of additional examination (57%), specialized notice (45%) and\or of hospitalization (36%). Their proportion in ED i more important among refered patients (respectively 82 % vs 49 %, 36 % vs 17 % and 38 % vs 9 %), who are mainly classified CCMU 2 (74 %) and CCMU 1 (13 %). CONCLUSION: the resort to the ED by general practitioners seems often motivated by the lack of accessibility to available resources in Iiberal. The emergency degree does not appear as the main factor. The fact of being sent seems to represent a predictive factor of more specific care.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (134 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p 107-115. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA 0290
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.