Les mécanismes d'activation du globule rouge : implication dans la physiopathologie de la drépanocytose : effet des chimiokines IL-8 et RANTES et rôle du récepteur DARC

par Marie-Claude Durpès

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Marie-Dominique Hardy-Dessources.

Soutenue en 2010

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    La drépanocytose se caractérise par la survenue de crises vaso-occlusives très douloureuses de fréquence et gravité variables d'un patient à l'autre. Les mécanismes physiopathologiques impliqués sont complexes, mettant en jeu de nombreux acteurs cellulaires, surtout le globule rouge (GR), et des processus d'activation cellulaire faisant intervenir un contexte pro-inflammatoire. Nous avons voulu déterminer l'impact du contexte inflammatoire sur les propriétés d'adhérence anormale et déshydratation du GR drépanocytaire (GRSS), anomalies fonctionnelles favorisant la survenue des crises. Pour cela, nous avons évalué l'effet des chimiokines inflammatoires RANTE et IL-8, aptes à se lier au GR grâce à leurs récepteurs DARC (Duffy Antigen Receptor for Chemokines). L'étude a été menée chez les patients présentant les phénotypes Duffy-positifs: [Fy(a+b+), Fy(a+b-), Fy(a-b+») ou Duffy-négatifs: [Fy(a-b-»). Nos résultats ont montré qu'IL-8 et RANTES favorisent, seulement chez les patients Duffy-positifs: la déshydratation des GR via l'activation des canaux Gardos (CG) et l'adhérence des GR aux ligands VCAM-1 et Fibronectine, via l'activation de l'intégrine VLA-4 exprimée par des réticulocytes. De plus, nous avons observé sans ces chimiokines: un taux de GR irréversiblement falciformés 17 fois plus important chez les sujets Duffypositifs, et un état d'activation supérieur des intégrines VLA-4 des GRSS Duffy-positifs comparé aux GRSS Duffy-négatifs. Ces résultats suggèrent l'existence de couplages DARC avec CG et VLA-4. D'autres travaux sont nécessaires pour déterminer si ces associations sont directes et explorer les voies de signalisation induisant les processus d'activation

  • Titre traduit

    Activation mechanisms of the red cell : participation in the physiopathology of sickle cell disease : effect of the chemokines IL-8 and RANTES and the role receptor


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Sickle cell disease is characterized by the occurrence of painful vaso-occlusive crises (VOC) whose frequency and severity are highly variable from one patient to another. The pathophysiology of VOC is complex, involving cellular interactions between endothelial cells anc the circulating cells, especially the red blood cells (RBC). Cellular activation induced by pro-inflammatory events is the most likely initiating step. We investigated the impact of an inflammatory environ ment on functional abnormalities of the sickle RBC (SSRBC) that promote the development of VOCs: the abnormal adhesion properties and the dehydration process of sickle red cells. Therefore, we evaluated the effect of the inflammatory chimiokines RANTES and IL-8 that bind to the SSRBC through their receptors DARC (Duffy Antigen Receptor for Chemokines). The study was conducted with Duffy-positive and Duffy-negative patients. Our results showed that the chemokines IL-8 and RANTES promote, only in Duffy-positive patients: • SSRBC dehydration via Gardos channel activation, • SSRBC adhesion to immobilized VCAM-1 and Fibronectin via the activation of the integrin VLA-4 expressed on reticulocytes. Furthermore, we observed in absence of stimulation by the chemokines: • A percentage of irreversibly sickled RBC (density> 1,120) 17 times more important in the Duffy-positif group. • A higher activation state of VLA-4 in Duffy-positive reticulocytes. These results suggest the coupling of DARC to the Gardos channel and to VLA-4. Additional work is necessary to determine if these interactions are direct and to explore the signaling pathways related to the activation processes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 274 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TA0279
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7857
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.