Décompressions orbitaires par voie rétrocaronculaire dans les orbitopathies dysthyroïdiennes

par Thibaud Henry

Thèse de doctorat en Médecine.Ophtalmologie

Sous la direction de Jean-Paul Adenis.

Soutenue en 2010

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    L'orbitopathie dysthyroïdienne (00) est une pathologie auto-immune fréquemment associée à la maladie de Basedow. Sa prise en charge peut-être médicale et/ou chirurgicale. De nombreuses techniques et voies d'abord chirurgicales de décompression orbitaire (DO) existent. L'objectif de cette étude était d'évaluer l'une d'elles, la DO par voie rétrocaronculaire (DOVR). L'étude, de type rétrospective, concernait 24 patients opérés de DOVR au CHU de Limoges, sur la période de 01/11/2004 à 15/03/2010. Les données recueillies sur le dossier patient étaient la mesure de l'exophtalmie pré et post-opératoire avec calcul du recul d'exophtalmie, le volume de graisse réséquée, la présence d'une diplopie pré et/ou post-opératoire (à 2 mois). La moyenne d'exophtalmie était de 24 mm en pré-opératoire et de 20 mm en post-opératoire. Le recul moyen (4 mm) et le volume moyen de graisse réséquée (3,7 cc) étaient corrélés positivement. Parmi les 12 diplopies post-opératoires retrouvées, 5 présentaient une diplopie initialement et 7 présentaient une diplopie induite (39% des patients). Il y avait moins de diplopies induites chez les patients ayant bénéficié d'une Iipectomie inférieure à 3cc, de façon non significative. Le fait que la DOVR est une voie d'abord sure, rapide, esthétique avec un bon accès à l'apex orbitaire, ainsi que la corrélation positive recul/volume de Iipectomie, le recul moyen et la proportion de diplopie induite, sont en accord avec les données de la littérature. Une Iipectomie inférieure à 3cc semble intéressante sur le plan fonctionnel. Cette chirurgie est satisfaisante aux plans fonctionnel et esthétique, constituant un geste de choix dans le traitement des 0D.

  • Titre traduit

    Orbital decompressions by retrocaruncular in graves ophthalmopathy


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The Graves ophthalmopathy (GO) is an autoimmune disease frequently associated with Graves' disease. Its management may be medical or surgical. Many techniques and surgical approaches to orbital decompression (0D) exist. The objective of this study was to assess one of them, the 0D by retro-caruncular approach (ODRA). The study, of retrospective type, involved 24 patients operated of ODRA in Limoges' CHU, during the period from 01/11/2004 to 15/03/2010. Data collected from patient records were the measurement of pre and post-operative exophthalmos with calculation of the exophthalmos recoil, the volume of resected fat, the presence of pre and / or post-operative (at 2 month) diplopia. The average proptosis was 24 mm before and 20 mm after surgery. The mean recoil (4 mm) and the average volume of resected fat (3. 7 cc) were positively correlated. Among the 12 postoperative diplopia , 5 had diplopia initially and 7 had induced diplopia (39% of patients). There was less induced diplopia in patients who had less than 3cc of fat removal, but not significantly. . The fact that ODRA is a safe, rapid, aesthetic approach with good access to the orbital apex, and that the positive correlation recoil / volume of fat removal, the mean recoil and the proportion of induced diplopia, are in agreement with Iiterature data. Less than 3cc fat removal seems interesting, in terms of functionality. This surgery is functionally and aesthetically pleasing, so this intervention is a surgery of choice in the treatment of 0D.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (143 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 93 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA0440
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7705
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.