Insertions indiennes en sociétés créoles : Contribution à une approche anthropologique de groupes d'ascendance indienne de Martinique, de Guadeloupe et de Guyane

par Patrice Domoison

Thèse de doctorat en Langues et culturels régionales

Sous la direction de Jean-Luc Bonniol et de Gerry L'Étang.


  • Résumé

    La plupart des indianistes s'accordent à écrire que l'apport des immigrants indiens dans les colonies françaises de la Caraïbe a été globalement bénéfique dans l'économie des pays d'accueil. En effet, ces années d'immigration ont contribué à la relève de la culture de la canne à sucre et par extension à l'augmentation de la production sucrière. Cependant, les planteurs ont utilisé ces engagés indiens pour casser les revendications légitimes des nouveaux affranchis. Aujourd'hui, la participation indienne au développement de l'économie de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Guyane n'a cessé de s'accroître contribuant à la promotion des nouvelles générations. Par conséquent ces descendants de travailleurs indiens jouent un rôle important dans l'activité économique de leur région notamment dans le secteur agricole et les transports. Cette évolution sociale se traduit par des effectifs croissants dans la fonction publique, les services marchands et les professions libérales. Aussi, l'urbanisation des originaires de l'Inde est une originalité. La diversification professionnelle a entraîné une nette amélioration du cadre de vie, ce qui correspond à une avancée notable dans l'échelle socioéconomique antillaise. Toutefois, malgré une intégration réussie, ces hommes ont jalousement conservé des éléments de leur patrimoine culturel, qui témoignent leur différence au sein du creuset culturel antillo-guyanais. Les différents rites majoritairement tamouls constituent un enrichissement pour notre société plurielle, en quête identitaire. La question du renouveau de pratiques religieuses hindoues en terre créole est légitime d'autant que l'évolution sociale des Indiens et l'acquisition de nouvelles connaissances participent naturellement à la promotion de cette philosophie millénaire. Pour conclure, on peut dire que la contribution des descendants d'engagés indiens à l'identification de la société créole est indéniable

  • Titre traduit

    Indian insertions in creole societiese. : Contribution to an anthropological approch in groups od indian descent in Martinique Guadeloupe and Guyane


  • Résumé

    Most ofthe experts agree to write that the Indian immigrants' contribution in the Caribbean French colonies has been a benefit on the whole in the economy ofthe welcoming countries. Indeed, these years of immigration have contributed to the improvement ofthe sugar cane culture an by extension to the increase of the sugar production. Nevertheless, the planters have used the engaged Indians to break up the legitimate claiming ofthe freed slaves. Today, the Indian participation to the Martinican, Guadeloupian and Guyanese economical development has kept on increasing contributing to the promotion ofnew generations. Conscuenthy, these Indians worked descents play an important part in the economical activity oftheir region mainly in the agricultural and transport fields. The effect ofthis social evolution is the increasing number ofthe workforce in the civil service, the marketing services and the liberal professions. The urbanization of people from India is original. The professional diversification has provoked a sharp improvement ofthe living environment, what corresponds to a remarkable increase on the west Indian socioeconomical scale. However, in spite ofa success full integration, these men have jealously conserved the elements oftheir cultural heritage, which testify their difference within the Indian and Guyanese melting-pot. The different rites, mainly tamij constitute an enrichment ofour plural society, locking for identity. The question ofthe renewal ofthe hindu religions practices in creoles lands is legitimate. The Indian social evolution and the fact that they acquired new knowledge naturally participate to the promotion ofthat millennial philosophy. As a conclusion, we may say that engaged Indians descents' contribution to the creoles society identification i undeniable.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (400, 329 f.)
  • Notes : Thèse non diffusable
  • Annexes : Bibliogr. p.674.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Schoelcher). Service commun de la documentation. Section Martinique.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.