Circulation enzootique du virus West Nile en population équine : identification de facteurs de risque environnementaux en Camargue, France

par Sophie Pradier

Thèse de doctorat en Epidémiologie animale

Sous la direction de Agnès Leblond.

Soutenue en 2010

à l'AgroParisTech .


  • Résumé

    L'objectif était d'évaluer le risque de circulation enzootique du virus West Nile (WN) chez le cheval en Camargue, région dans laquelle ce virus a déjà causé plusieurs épizooties. L'épidémiologie de la maladie de WN est très complexe, du fait de l'implication potentielle d'un grand nombre d'espèces de vecteurs et d'hôtes. De par sa transmission principalement vectorielle, la circulation du virus WN est fortement influencée par des facteurs environnementaux. L'espèce équine a été choisie comme témoin de la circulation du virus WN, car le cheval est particulièrement sensible à l'infection par ce virus. La méthode appliquée est basée sur l'utilisation du lien direct existant entre l'environnement et la circulation enzootique du virus WN, par l'étude de la séropositivité (IgG) chez le cheval. Dans les deux premières études présentées, certains facteurs de risque environnementaux ont été identifiés, comme des classes d'occupation du sol (zones agricoles hétérogènes, végétation inondée) ou des indices de paysage (Indice d'Imbrication et de Juxtaposition), ayant conduit à l'élaboration d'une carte de risque pour cette circulation dans le bassin méditerranéen français. Des facteurs de risque individuels, comme la race, l’âge et l’activité du cheval, ont également été identifiés. Dans la troisième étude présentée, des hypothèses de transmission du virus en Camargue ont été testées. Dans la région d'étude, le virus serait introduit par les oiseaux migrateurs et amplifié par Culex modestus et plusieurs espèces d'oiseaux compétentes. L'effet de dilution n'aurait pas d'impact sur l'amplification du virus en Camargue. Le virus serait transmis au cheval par C. Modestus et C. Pipiens.

  • Titre traduit

    Endemic transmission of West Nile Virus in equine population : identification of environmental risk factors in Camargue, France


  • Résumé

    Our objective was to assess risk of endemic circulation of the West Nile Virus (WNV) in horses in Camargue, where WNV caused several outbreaks (1962, 2000 and 2004). Epidemiology of WN disease is much complex, due to the great number of vector and host species potentially involved. Mainly transmitted by vectors, WNV circulation is deeply influenced by environmental factors. Horses were chosen as indicator of WNV circulation, because they are particularly sensitive to infection by this virus. The method applied in our studies is based on the use of direct link between environment and endemic circulation of WNV, by studying seropositivity in horses (IgG). In the first two studies, some environmental risk factors have been identified, such as land cover classes (heterogeneous agricultural areas, flooded vegetation) or landscape metrics (Interspersion and Juxtaposition Index). Risk map of endemic WNV circulation were computed for French Mediterranean coast. Individual risk factors, like breed, age and activity of horses were also identified. In the third study, WNV transmission processes in Camargue were assessed. In the study region, WNV would be introduced by migrating birds and amplified by Culex modestus and many competent bird species. Dilution effect would have no impact on WNV amplification in Camargue. WNV would be transmitted to horses by both C. Modestus and C. Pipiens. Our results could permit to target monitoring of this disease in France and apply control measures well adapted to local conditions

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (236 p.)
  • Annexes : Bibliographie 120 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.