Gestion des ressources humaines et réforme éducative en Angola : planification, recrutement et mobilité du personnel enseignant

par Manuel Kavungo Mayimona

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Louis Marmoz.

Soutenue en 2009

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    L’Angola, pays potentiellement riche, mais appauvri par une guerre fratricide qui a duré plus ou moins trente ans, se retrouve aujourd’hui confronté à des problèmes de reconstruction et de développement social, économique, politique, culturel et scientifique. On y observe cependant, un dysfonctionnement de la gestion des ressources humaines (planification, compétence, recrutement et mobilité de personnel) et de la formation des compétences pour la fonction publique. D’où la mise en place des réformes actuellement en cours, conséquence des politiques éducatives et administratives, héritées du colonialisme portugais et des contraintes d’ordre politico-militaires et socio-économiques enregistrées après l’accession de ce pays à l’indépendance en 1975. D’une part, les termes gestion et planification des ressources humaines désignent les démarches par lesquelles l’organisation cherche à établir une adéquation qualitative et quantitative à court, moyen et long terme des besoins en ressources humaines permettant d’organiser selon les projets qu’elle cherche à réaliser et établir des relations entre les objectifs des opérations et les ressources nécessaires pour mener à bien les réformes et d’autre part, on entend par réforme du système éducatif l’innovation des moyens pédagogiques (programmes, manuels scolaires, matériels didactiques etc. …) susceptibles de permettre la formation des compétences. A cet effet, cette réforme vise également la mise en place d’un nouveau système éducatif capable d’assurer aux jeunes cadres une formation efficace et de qualité afin d’assurer leur insertion professionnelle dans le monde du travail. Elle cherche également à introduire le changement des modèles de gestion et de planification des ressources humaines afin d’assurer le développement socio-économique, politique, culturel et scientifique du pays. Cette recherche nous renvoie à deux préoccupations essentielles : d’une part, l’analyse de la gestion des ressources humaines dans le système éducatif et l’évolution de la réforme du système éducatif angolais d’autre part. Ces deux systèmes évoluant séparément vont nous permettre d’approfondir les questions soulevées sur le terrain théorique concernant des notions telles que : la planification, la compétence, le recrutement et la mobilité des ressources humaines dans la fonction publique angolaise et plus particulièrement dans le domaine éducatif. Ce travail analysera l’hypothèse centrale selon laquelle « la gestion et la planification des ressources humaines ne seraient possibles que si la réforme du système éducatif actuel permettait de créer les conditions d’une formation efficace et de qualité des compétences capables d’assurer le développement économique de l’Angola ». Notre intention est de trouver les orientations qui peuvent nous permettre d’apporter certaines réponses à des questions susceptibles d’être autant de pistes possibles et dont nous pourrions nous servir après la recherche.

  • Titre traduit

    Human resources management and educational reform in Angola : planning, recruitment and mobility of teachers


  • Résumé

    Angola, a potentially rich country, but impoverished by a fratricidal war which lasted thirty years more or less, are found today confronted with problems of rebuilding and social, economic, political, cultural and scientific development. One can observe there however, a dysfunction of the human stock management (planning, competence, recruitment and mobility of personnel) and formation of competences for the public office. From where the installation of the reforms currently in hand, consequence of the educational and administrative policies, inherited Portuguese colonialism and the politico-military and socio-economic constraints recorded after the national independence in 1975. On the one hand, the management terms and human resource requirements planning indicate the steps by which the organization seeks to establish a qualitative and quantitative adequacy with short, average and long run of the requirements in human resources making it possible to organize according to the projects which she seeks to carry out and establishment of the relations between the objectives of the operations and the essential resources to conclude the reforms. On the other hand, reform of the education system can be understood as the innovation of the teaching means (programs, school handbooks, didactic materials etc…. ) likely to allow the building of competences. For this purpose, this reform also aims the installation of a new education system able to ensure the junior managers an effective and quality formation in order to ensure their professional insertion in the work world. She also seeks to introduce the change of the models of management and human resource requirements planning in order to ensure the socio-economic, political, cultural and scientific development of the country. This research refers to two basics concerns: the analysis of the human resource management in the education system and the evolution of the reform of the Angolan education system. These two systems evolving/moving separately will enable us to look further into the questions raised about the theoretical ground concerning of the concepts such as: planning, competence, the recruitment and the mobility of human resources in the Angolan public office and more particularly in the educational field. This work will analyze the central assumption according to which “the management and the human resource requirements planning would not be possible that if the reform of the current education system made it possible to create the conditions of an effective formation and quality of competences able to ensure the economic development of Angola”. Our intention is to find the orientations which can enable us to bring certain answers to questions likely to be as many possible tracks and of which we could be useful ourselves after research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(427 p.)
  • Annexes : Bibliogr.p. 394-402. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 658.301 KAV
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.