Stratégies de ponte en situations de compétition chez une guêpe parasitoïde

par Sébastien Lebreton

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Claude Chevrier.

Soutenue le 20-10-2009

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec Institut de Recherche sur la Biologie de l'Insecte (équipe de recherche) .

Le président du jury était Claudio Lazzari.

Le jury était composé de Eric Darrouzet, Jacques Van Alphen.

Les rapporteurs étaient Ana Rivero, Eric Wajnberg.


  • Résumé

    Les parasitoïdes se développent aux dépens d’un hôte. Chez les espèces solitaires, à cause de combats larvaires mortels, un seul adulte peut émerger d’un hôte donné, quel que soit le nombre d’œufs initialement pondus. L’objectif de cette thèse est d’étudier les stratégies de ponte des femelles d’un parasitoïde solitaire, Anisopteromalus calandrae en situation de compétition intraspécifique. Nos résultats montrent que les femelles sont capables de discriminer différents types d’hôtes (parasités / non parasités, parasités depuis plus ou moins longtemps et parasités par un œuf mâle ou femelle), en partie grâce à des signaux chimiques émanant de l’hôte. Elles ajustent ainsi leurs stratégies de ponte en conséquence, en fonction de la probabilité de survie de leurs descendants et de leur état physiologique.

  • Titre traduit

    Ovip osition strategies under ocmpetition situations in a parasitoid wasp


  • Résumé

    Parasitoids develop at the expense of a host. In solitary species, because of lethal larval fights, only one adult can emerge from a given host, whatever the number of eggs initially laid. The aim of this PhD is to study oviposition strategies of females of a solitary species, Anisopteromalus calandrae, under intraspecific competition conditions. Our results show that females of this species can discriminate different categories of hosts (unparasitized / parasitized, parasitized for different times and parasitized by a male or a female egg), partly due to chemical signals originally from the hosts. They consequently adjust their oviposition strategies, according to both the survival probability of their offspring and their own physiological state.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.