Rôle majeur du FcyRIIIa/CD16a parmi les récepteurs activateurs des cellules tueuses naturelles (cellules NK) : etude de son expression et des réponses fonctionnelles induites par son engagement.

par Nicolas Congy-Jolivet

Thèse de doctorat en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Gilles Thibault.

Soutenue le 26-06-2009

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec SST/EA 3853 - Immunologie - Pharmaco -Génétique des Anticorps Thérapeutiques (équipe de recherche) .

Le président du jury était Herve Watier.

Le jury était composé de Jean Jacques Fournie, Daniel Olive, Guillaume Cartron.


  • Résumé

    Les cellules NK sont capables d’ADCC (Antibody Dependent Cytotoxicity) suite à l’engagement durécepteur Fc!RIIIa/CD16a, et de fonctions effectrices directes antivirales et anti-tumorales: c’est la«cytotoxicité naturelle ». Ainsi activées elles peuvent également répondre en produisant des cytokines, commel’IFN-!. La dégranulation et la synthèse d’IFN-! par les cellules NK observées après engagement du récepteurCD16a, dont l’expression est indépendante du polymorphisme V158F, ont été largement supérieures à cellesobtenues avec les autres récepteurs activateurs. Son engagement par les AcMor thérapeutiques a produit desréponses fonctionnelles variables selon l’AcMor, et selon les donneurs de cellules. La perte d’expression duCD16a membranaire s’est révélé être un marqueur sensible de l’activation des cellules NK, même quand cedernier n’était pas engagé. Enfin, l’emploi de d’inhibiteur d’ADAM17 (TMI-2 et TIMP3) a permis d’observerle maintien de l’expression du CD16a après activation cellulaire sans augmenter les réponses fonctionnelles.Ce travail souligne la place centrale de l’engagement du CD16a dans l’activation NK.

  • Titre traduit

    The FcyRIIIa/CD16a receptor importance among the activating receptors of Natural Killer (NK) cells : cellular expression and functional responses triggered by its engagement.


  • Résumé

    NK cell can trigger ADCC (Antibody Dependent Cytotoxicity) through the engagement of theFc!RIIIa/CD16a receptor, and « Natural Cytotoxicity » after integration of cellular signals coming from theiractivating and inhibitory receptors. Moreover, activated NK cells produce cytokines such as IFN-!.Engagement by monoclonal antibodies (mAb) of CD16a was strongly more efficient than that of any otheractivating receptor to induce degranulation and IFN-! synthesis. Functional responses depend on thetherapeutic mAb used to engage CD16a and on the donor of NK cells. CD16a down-modulation was a verysensitive marker of NK cell activation, whatever the mean of activation. It was inhibited in the presence ofTMI-2 and TIMP3 (ADAM17 inhibitors), whereas CD16-dependent functional responses were not increased.This work highlighted the major role of the CD16a receptor in the activation of NK cells.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.