Rôle des éléments génétiques mobiles dans l'évolution et la virulence de Streptococcus agalactiae

par Geneviève Hery-Arnaud (Héry)

Thèse de doctorat en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Laurent Mereghetti.

Soutenue le 17-12-2009

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec SST/08/B/EA 3854 - Bactéries et Risque Materno-Foetal (équipe de recherche) .

Le président du jury était Alain Goudeau.

Le jury était composé de Roland Quentin, Philippe Glaser, Christine Pourcel, Bertrand Picard.


  • Résumé

    Nous avons étudié le rôle des éléments génétiques mobiles (EGM) dans l’évolution et la virulence de Streptococcus agalactiae, bactérie pathogène opportuniste responsable d'infections chez l’homme. La structure génétique de la population a été analysée par multilocus sequence typing à partir d’un souchier représentatif de la diversité de l’espèce. La distribution de 11 EGM (sept séquences d’insertion, trois transposases, un intron) a été confrontée à la structure de la population. Cette confrontation a permis i) de démontrer que l’acquisition des EGM corrélait avec l’évolution de l’espèce, ii) de proposer une hypothèse de la chronologie d’acquisition des EGM, iii) d’identifier certains EGM comme marqueurs de l’écosystème d’origine des souches, et iv) de conforter l’hypothèse de l’émergence du clone humain invasif CC17 à partir d’un ancêtre bovin. Nous avons également cartographié les copies des EGM présentes sur le génome de S. agalactiae, puis nous avons identifié huit nouveaux sites d’insertion, dont deux sont significativement associés à l’origine écologique de la souche.

  • Titre traduit

    Role of mobile genetic elements on the evolution and virulence of Streptococcus agalactiae


  • Résumé

    We studied the role of mobile genetic elements (MGE) on the evolution and the virulence of Streptococcus agalactiae, an opportunistic bacterium responsible for human infections. The genetic population structure was analyzed by multilocus sequence typing using a collection representative of the species diversity. The distribution of 11 MGE (seven insertion sequences, three transposases, one intron) was compared to the population structure. We demonstrated that the MGE prevalence strongly correlates with the genetic lineages. We proposed an evolutionary scheme for the acquisition of the MGE. Several MGE appeared to be markers of the origin of the strains. MGE analysis brought evidence for a bovine origin of the human virulent clone CC17. We also identified the position of the MGE copies on the S. agalactiae genome and we identified eight new MGE insertion sites, from which two were significantly associated with the ecological origin of the isolates.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.