La bouffe de foire : étude de ses formes et les sociabilités qu'elle entraîne dans différentes villes

par Virginie Quantin

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Pierre Corbeau.

Le président du jury était Jean-Pierre Poulain.

Le jury était composé de Marc de Ferriere le Vayer.

Les rapporteurs étaient Jesus Contreras.


  • Résumé

    Consommer à emporter dans la rue est devenue manière courante de manger, nous avons donc définit cette forme d’alimentation sous le terme de bouffe de foire en interrogeant les différents facteurs de cette nouvelle façon de consommer tout en la situant de manière historique et théorique à l’aide de notions telles que la modernité alimentaire, la mondialisation et le métissage entre autres facteurs. C’est par le « triangle du manger » que nous avons abordé les formes de sociabilités en lien avec cette alimentation selon trois terrains différents : les étudiants de Poitiers, les touristes de La Rochelle et les actifs de Niort dont l’analyse nous a permis de mettre au jour les significations et les conséquences de cette forme d’alimentation en lien avec les notions d’espace et de temps porteuses de nouveaux rituels. C’est surtout par la fonction que lui accorde le mangeur que se révèle les formes de partage ou de non-partage nous permettant de montrer les jeux, le rapport au corps et les formes ludiques de l’aliment lui-même.

  • Titre traduit

    « Fair Food » (Street food) : a study of the forms it takes and the sociabilities it entails in various cities


  • Résumé

    Eating out take-away food in the street has become common practice. This eating habit is labelled here: “fair food” (“bouffe de foire”) and its various dimensions are explored and seen in a historical and theoretical perspective, making use of notions such as food modernity, globalization, crossbreeding, among others. The « food triangle / pyramid » is used to examine the forms of sociability associated with this food consumption. The studies were conducted on three different fields: the students in Poitiers, the tourists in La Rochelle and the working population in Niort. These case studies highlight the significance of this trend and its impact on notions such as space and time, associated with new rituals. The forms of sharing or non-sharing are mostly revealed through the meaning the eater associates this food intake with. This in turn enables to evidence such aspects as: the games involved, the relation to the body it suggests and the entertainment provided by the food itself.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (381 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 279-297

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.