Approche chronopsychologique de la conduite automobile : effet du moment de la journée sur les performances attentionnelles et de conduite simulée selon l'âge, le sexe et la typologie des conducteurs.

par Amadou Meite (Méité)

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de François Testu.

Soutenue le 04-05-2009

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec SST/EA 2114 - Vieillissement et Développement Adulte ea 2114 (équipe de recherche) .

Le président du jury était Alain Lieury.

Le jury était composé de Alain Reinberg, Rene Clarisse, Valérie Pennequin.

Les rapporteurs étaient Jean Tano.


  • Résumé

    L'étude proposée s'inscrit dans le cadre des recherches portant sur les fluctuations des performances attentionnelles dans les transports, et plus précisément dans la conduite automobile. Elle a pour objectif de montrer, dans une perspective développementale et différentielle, l'impact du moment de la journée sur les accidents de la route et les performances attentionnelles et de conduite, selon l'âge, le sexe et la typologie comportementale des conducteurs. Afin de pouvoir procéder à l’identification des performances, 84 onducteurs occasionnels de véhicules légers, dont 42 hommes et 42 femmes, sont répartis en trois groupe d’âge (jeunes (20-29 ans), adultes (30-59ans) et âgés (plus de 60 ans)) et selon leur horaires préférentiels de sommeil (typologie matinalité-vespéralité). Ces conducteurs sont, parallèlement à des tests d’attention (barrage de nombres), soumis à des tests de conduite simulée, à différents moments de la journée : début et fin de matinée, début et fin d'après-midi. Les résultats indiquent que les performances journalières attentionnelles et de conduite (indicées par le temps de réaction au freinage) fluctuent différemment selon l'âge, le sexe, la typologie, et que les niveaux moyens de l'attention et des temps de réaction au freinage diminuent avec l’âge. Le moment de la journée, au travers d’une étude statistique (accidents de la route survenus en France métropolitaine au 1er janvier 2007), semble également avoir un effet différentiel sur les accidents de la route: les conducteurs sont plus fréquemment victimes d’accidents pendant la journée que la nuit ; en revanche, l’indice de gravité semble plus accentué la nuit. Par ailleurs, si les conducteurs jeunes âgés de 20 à 29 ans et les conducteurs d’âge moyen (30 à 59 ans) sont plus souvent victimes d’accidents que les personnes âgées, celles-ci, en revanche, sont surreprésentées dans les accidents mortels. Les femmes sont moins victimes d’accidents que les hommes et restent les moins exposées. Enfin, la description de l’évolution journalière des performances attentionnelles et celle des performances de conduite montre l’existence d’une relation entre le niveau d’attention et le temps de réaction, en fin de matinée et en début d'après-midi. Ces résultats viennent compléter les réflexions menées sur les moments propices pour une bonne conduite, et permettent de souligner la place prépondérante de l’âge, du sexe et de la typologie des conducteurs dans la genèse des accidents.

  • Titre traduit

    Chronopsychology approach of the driving conduct : effect of the moment of the day on the attention performance and of conduct according to age, sex and typology of the drivers


  • Résumé

    The proposed survey appears in the setting of the research concerned with the fluctuations of the attention performance in transportation and more precisely in driving conduct. It has for objective to show, in a developmentale and differential perspective, the impact of the moment of the day on road accidents and the attention performance and of conduct, according to age, sex and typology morning-evening. In order to be able to conduct the identification of the performances, 84 occasional drivers of light vehicles, of which 42 men and 42 women, are distributed in thee groups of age (young (20-29 years), adults (30-59 years) and aged (more than 60 years)) and according to their preferential timetables of sleep (typology morning-evening). These drivers are, in the same way to tests of attention (dam of numbers), submitted to tests of simulated conduct, at different moments of the day: the beginning and end of the morning, the beginning and end of the afternoon. The results indicate that the daily performance attention and of conduct (subscripted by the time of reaction to braking) fluctuate differently according to age, sex and typology, and that the middle levels of the attention and the times of reaction to braking decrease with age. The moment of the day, through a statistical study (accidents of the road occurred in metropolitan France to January 1st, 2007), seems to have a differential effect also on road accidents: the drivers are more frequently victims of accidents during the day than the night; on the other hand, the indication of gravity seems more accentuated at night. However, if young drivers aged from 20 to 29 years and middle age drivers (30 to 59 years) are more frequently victims of accidents than oldes people, these, on the other hand, are overrepresented in the fatal accidents. Women are less victims of accidents and remain the less exposed. Finally, the description of the daily evolution of the attention performance and that of conduct indicates a relation between the level of attention and the time of reaction at the end of the morning and the beginning of the afternoon. These results complete the reflections led on the auspicious moments for good driving and permit to underline the major place of age and the typology of the drivers in the cause of the accidents.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.