Psychopathie et troubles de la personnalité associés : recherche d'un effet particulier au trouble Borderline - Impact sur le risque de récidive.

par Angélique Nioche

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Christian Réveillère.

Soutenue le 30-06-2009

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec SST/EA 2114 - Vieillissement et Développement Adulte ea 2114 (équipe de recherche) .

Le président du jury était Roger Fontaine.

Le jury était composé de Thierry Pham, Lydia Fernandez, Christiane de Beaurepaire.


  • Résumé

    Cette étude évalue d’une part, les relations entre la psychopathie (PCL-R) et les troubles de la personnalité (Axe II du DSM) et d’autre part avec le risque de récidive. Un regard particulier est porté sur le trouble Borderline vu son implication en terme de prise en charge (certaines caractéristiques borderline seraient d’un meilleur pronostic). Les résultats montrent qu’il existe un lien entre la psychopathie et la présence des troubles Narcissique, Antisocial, Borderline et Paranoïaque. Contrairement à nos attentes, le trouble Borderline n’atténue pas le niveau de psychopathie (poids des comportements impulsifs). Ces troubles sont aussi associés au risque de récidive et au nombre de délits violents (mais pas au type de délits violents versus non violents). Ces résultats suggèrent qu’impulsions, caractéristiques antisociales, narcissiques et paranoïaques sont essentielles à repérer. Ils soulignent également l’importance de l’évaluation de type clinique et empirique dans la recherche mais aussi dans la pratique clinique à des fins de précision diagnostique et pronostique.

  • Titre traduit

    Psychopathy and associated personality disorders : searching for a particular effect of the Borderline disorder -Impact on the risk for recidivism


  • Résumé

    This study assesses firstly, the relations between psychopathy and personality disorders (DSM Axis II) and secondly with the risk for recidivism. A particular interest is related to the Bordeline disorder considering his implication in the treatment (some borderline characteristics would be of a better forecast). The results show a link exists between psychopathy and the presence of Narcissistic, Antisocial, Borderline and Paranoid disorders. Contrary to expected, the Borderline disorder does not reduce the level of psychopathy (importance of the impulsive behaviours). These disorders are also associated with the risk for recidivism and the number of violent offences (but not with the type of offences violent versus non violent). The results suggest that impulses, antisocial, narcissistic and paranoid characteristics are essential to find. The importance of clinical and empirical assessment in research but also in clinical practice for diagnostic and prognostic precision is underlined.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.