Nouvelles centralités et recompositions socio-spatiales dans le Grand Sanaa (Yemen)

par Roman Stadnicki

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Pierre Signoles.

Soutenue le 16-11-2009

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Centre de recherches Ville société territoire (Tours) (équipe de recherche) et de Cités Territoires Environnement et Sociétés (Tours) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Robert Escallier.

Le jury était composé de Anna Madoeuf, Franck Mermier.

Les rapporteurs étaient Robert Escallier, Jérôme Monnet.


  • Résumé

    Depuis le début des années soixante-dix, la ville de Sanaa connaît une croissance urbaine fulgurante générant des dynamiques territoriales inédites. Aujourd’hui, celles-ci ont pour principal théâtre les espaces périphériques, voire certaines marges physiques de l’agglomération. On assiste ainsi à l’émergence de centralités périurbaines qui se singularisent à la fois par leur capacité à polariser les activités économiques et à se constituer en espaces-clés de la vie sociale. Cette thèse analyse la fabrique et la pratique de ces centralités émergentes, dont la mise en place modifie autant la structure générale du Grand Sanaa que les rapports identitaires de la société urbaine à son espace. À l’origine produits par des initiatives privées et des pratiques citadines, ces nouveaux centres redéfinissent actuellement l’ensemble des stratégies d’acteurs. Plus encore, il semble s’y inventer de nouveaux cadres d’urbanité : cette recherche se consacre à en préciser les fondements.


  • Résumé

    Since the early seventies, the city of Sana’a has known a fast-growing urban expansion allowing unprecedented territorial dynamics. Nowadays, they are mainly staged on the scene of suburban spaces, and even on the fringes of the agglomeration. We thus witness the emergence of suburban centralities that become specific in their capacity to polarise economic activities, and to build up as key-spaces of social life. The present thesis analyses the construction processes and the practice of these emerging centralities, the setting up of which alters the general structure of the Greater Sana’a, as well as identity relations between the urban community and its own space. Originated in private initiatives and urban practices, these new centers currently redefine the actors’ strategies as a whole. What’s more, new frameworks of urbanity seem to arise: this research is devoted to the specification of their foundations.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.