Le transfert de connaissance intra-organisationnel : une approche par les mouvements de mobilité interne

par Amélie Notais

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Véronique Perret.

Soutenue le 23-10-2009

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Centre d'études et de recherches en management de Touraine (équipe de recherche) .

Le président du jury était Dominique Bessire.

Le jury était composé de Franck Brillet.

Les rapporteurs étaient Géraldine Schmidt, Sandra Charreire-Petit.


  • Résumé

    La gestion de la connaissance est devenue un enjeu central pour la compétitivité des entreprises. Elle conduit les chercheurs et les praticiens à s’interroger de plus en plus sur les démarches envisageables pour valoriser, pérenniser, transférer et créer la connaissance organisationnelle. Cette recherche propose d’étudier un évènement de la vie professionnelle du salarié, la mobilité interne, souvent désigné comme un moyen de transférer la connaissance dans l’organisation. La mobilité entraînerait en effet dans son sillage, le déplacement des connaissances du salarié. Complexe, la mobilité interne révèle cependant des réalités diverses induites par sa polymorphie (changement de métier, de service, déplacement géographique, …). En étudiant dans le temps les événements auxquels sont confrontés les salariés mobiles, cette recherche tente d’améliorer la compréhension du processus de transfert de connaissance intra-organisationnel en mettant en exergue le rôle double joué par l’acteur mobile: créateur mais également acquéreur de connaissances. La méthodologie qualitative longitudinale choisie s’appuie sur les récits d’expériences de vingt-cinq acteurs d’une même société recueillis durant soixante-quinze entretiens semi-directifs. Le suivi des acteurs à partir des premiers mois sur leur nouveau poste jusqu’à leur première année d’exercice fournit une approche subjective de ce moment particulier de la carrière professionnelle tout en éclairant les logiques du transfert de connaissance intra-organisationnel.

  • Titre traduit

    Intra-organizational knowledge tranfer : an investigation through internal mobility


  • Résumé

    Organizational knowledge has become a central issue for competitiveness of enterprises. Therefore, researchers and practitioners wonder more and more about the activities, which could develop, maintain, transfer and create organizational knowledge. This research proposes to study a particuliar event of the career, internal mobility, often referred to as a means to transfer knowledge in the organization. The mobility could therefore lead to the displacement of employee’s knowledge. Internal mobility is however complex, it reveals different realities induced by its various content (job change, service change, geographical shift, ...). By a longitudinal analysis of the events faced by mobile workers, this research seeks to better understand the processus of intraorganizational knowledge transfert and underlies the both role played by the actor : source but also recipient of knowledge. A longitudinal qualitative methodology is chosen. The data collected are based on the life stories of twenty-five employees from the same company questioned during seventy-five semi-structured interviews. These actors have been accompanied from their first month on the new affectation until their first year. This monitoring provides a subjective approach of this specific moment of an individual’s career and contributes to highlight the logic of intraorganizational knowledge transfer.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.