Imagerie de fluorescence d'événements moléculaires et cellulaires associés au cancer au sein d'animaux vivants

par Aurélie Paganin-Gioanni

Thèse de doctorat en Biophysique cellulaire

Sous la direction de Muriel Golzio et de Justin Teissié.

Soutenue en 2009

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'imagerie de fluorescence permet de réaliser le suivi spatiotemporel d'événements fluorescents définis dans le temps et l'espace à l'échelle de la cellule, du tissu ou de l'animal vivant. Le développement de son utilisation pour la détection de cellules cancéreuses repose en partie sur la définition de sondes permettant à la fois le ciblage et la détection. Le premier axe de mon travail de thèse concerne donc le développement de sondes fluorescentes pour le diagnostique de cellules cancéreuses in vivo. Ensuite, le second axe repose sur l'étude du transfert de molécules thérapeutiques in vitro et in vivo dans des cellules tumorales par électroperméabilisation. Dans un premier temps, l'objectif est de développer une molécule " intelligente " pour la détection de cellules cancéreuses dans un organisme vivant par imagerie de fluorescence non invasive. Notre stratégie repose sur l'utilisation de molécules organiques branchées appelées dendrimères, qui peuvent porter plusieurs fonctions permettant le ciblage et la détection. En collaboration avec l'équipe du Dr Majoral, nous avons donc tenté de greffer plusieurs marqueurs tumoraux et plusieurs fluorochromes afin d'augmenter respectivement sa spécificité pour les cellules cancéreuses B16F10 et le rapport signal/bruit pour leur détection in vivo. Malheureusement, la nature chimique des dendrimères n'a pas permis d'obtenir une molécule fonctionnelle. En effet, ceux ci n'étant solubles qu'en présence d'une quantité élevée de solvant organique, nous avons rencontré des problèmes de dénaturation des sondes biologiques (anticorps) que nous tentions de greffer. En parallèle, différents dendrimères (cationiques, anioniques, neutres, fluorescents) non fonctionnels ont été testés sur nos cellules afin de déterminer le meilleur candidat utilisable in vivo. Des problèmes de stabilité de la fluorescence et de toxicité ont été mis en évidence. Pour résoudre ces problèmes, nous avons enfin élaboré avec l'équipe de chimistes, des dendrimères portant des polyéthylènes glycol pour les solubiliser en milieu aqueux et les rendre biocompatibles. Ces derniers n'étant pas cytotoxiques, cette approche permettra d'élaborer un dendrimère fonctionnalisable en milieu aqueux. . .

  • Titre traduit

    Fluorescence imaging of molecular and cellular events associated to the cancer in small animal


  • Résumé

    Fluorescent imaging allows one to monitor spatio-temporal fluorescent events occurring in cells, tissue or living animals and defined in time and space. The development of its use for detecting cancerous cells lies in part in the advancement of probes designed to target and detect. The first axis of my thesis work therefore concerns the evolution of fluorescent probes for the diagnosis of cancer cells in vivo. The second axis will evolve around the study of the transfer of therapeutic molecules in vitro and in vivo to tumoral cells via electropermeabilization. Firstly, the main objective is to develop a "smart molecule" for detecting cancer cells in living organisms by non-invasive fluorescent imaging. Our strategy is based on the use of branched organic molecules called dendrimers, which among their multiple functions allow targeting and detection. In collaboration with Dr. Majoral's team, we attempted to bind several tumour markers to various fluorescent dyes, in order to increase their specificity for B16F10 cancer cells and their signal to noise ratio for detection in vivo. Unfortunately, the chemical nature of dendrimers did not allow us to obtain a functional molecule. Indeed, as they are only soluble in the presence of a high quantity of organic solvent, we encountered a number of problems, due to the denaturing of the biological probes (antibodies) during the binding reaction. In parallel, a variety of non functional dendrimers (cationic, anionic, neutral and fluorescent) were tested on cells in order to determine the most viable candidate for use in vivo. However, we identified problems with the stability of the fluorescence and the toxicity. To solve these issues, with the assistance of a team of chemists, we developed dendrimers bearing polyethylene glycol to enable their dissolution in aqueous environments and make them biocompatible. As these are not cytotoxic, this approach will allow us to elaborate a dendrimer that is functional in an aqueous environment. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (285 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 263-281

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009TOU30154
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.