Détection statistique des changements climatiques

par Aurélien Ribes

Thèse de doctorat en Mathématiques. Statistiques

Sous la direction de Jean-Marc Azaïs et de Serge Planton.

Soutenue en 2009

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Statistical detection of climate change


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Selon le GIEC, la détection est la démonstration statistique de ce qu'un changement observé ne peut pas être expliqué par la seule variabilité interne naturelle du climat. Cette thèse s'intéresse à la détection des changements climatiques à l'échelle régionale, et en particulier aux techniques statistiques adaptées à ce type de problématique. Plusieurs tests de détection sont ainsi présentés et étudiés, correspondant à différentes façons de prendre en compte l'information à priori fournie par les simulations climatiques. On s'intéresse en particulier à la détection d'un signal spatial donné, à celle d'un signal temporel, et enfin à la détection d'un signal non spécifié, mais satisfaisant certaines propriétés statistiques. L'application de ces différentes méthodes sur des données observées de températures et de précipitations sur la France et le bassin Méditerranéen a permis de mettre en évidence de nouveaux résultats concernant les changements climatiques en cours sur ces deux domaines.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (142 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 137-142

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009TOU30128
  • Bibliothèque : Observatoire Midi-Pyrénées. Centre de documentation Sciences de l'Univers.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 2009/OMP/11051
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.