Phosphamétallapropènes -P=C(X)-E(X')< et phosphamétallaallènes -P=C=E<(E=Si, Ge)

par Fatima Ouhsaine

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Henri Jacques Ranaivonjatovo et de Mohamed Lazraq.

Soutenue en 2009

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Ce travail concerne l'étude des hétéroallènes E=C=E', analogues supérieurs des allènes, pour lesquels E et E' sont des éléments lourds des groupes 14 et 15. L'engouement suscité par ces hétéroallènes est dû au fait qu'ils apparaissent comme des briques moléculaires de choix en synthèse hétérocyclique et organométallique grâce notamment à la présence de deux doubles liaisons juxtaposées; de plus ils sont également très intéressants d'un point de vue théorique avec notamment la détermination de la nature des doubles liaisons et de la géométrie de la molécule pour déterminer s'ils présentent une structure proche de celle des allènes ou non. Ce travail est développé en quatre parties : après un rappel bibliographique dans le premier chapitre sur la chimie des hétéroallènes possédant des atomes de phosphore, de germanium et de silicium, nous avons présenté dans les deuxième et troisième chapitres la synthèse, la première structure aux rayons X et l'étude de la réactivité du premier phosphagermaallène stable vis-à-vis des chalcogènes (S, Se, Te), de dérivés carbonylés (aldéhydes et cétone alpha-éthyléniques, acrylates, cétone énolysable) et du disulfure de carbone. Dans le quatrième chapitre, après un rappel bibliographique sur les phosphasilaallènes -P=C=Si<, la synthèse de nouveaux phosphasilapropènes -P=C(X)-Si(X')< est ensuite décrite ainsi que leurs structures aux rayons X. Un premier essai d'obtention de phosphasilaallène à partir de ces nouveaux phosphasilapropènes est décrit.

  • Titre traduit

    Phosphametallapropenes -P=C(X)-E(X')< and phosphametallaallenes -P=C=E<(E=Si, Ge)


  • Résumé

    In this work is presented a study about heteroallenes E=C=E', analogues of allenes in which E and E' are heavier elements of groups 14 and 15. These heteroallenes are potential powerful building blocks in heterocyclic and organometallic chemistry owing to the presence of two connected double bonds; moreover, they are interesting from a theoretical point of view: from the determination of their geometrical parameters, it is possible to have a better knowledge about the nature of their double bonds and to see if they look like or not allenes. This work was developed in four parts. In the 1st chapter is reported a bibliographic review about heteroallenes derivatives with a doubly-bonded silicon, germanium or phosphorus atom. The 2nd chapter describes the synthesis and the first X-ray determination of the sole stable phosphagermaallene ArP=C=Ge(t-Bu)Tip. The 3rd chapter presents the reactivity of this heteroallene towards chalcogens (S, Se, Te), carbonyl compounds (alpha-ethylenic aldehydes and ketones, acrylates, enolisable ketone) and carbon disulfide. In the 4th chapter, after a bibliographic review about phosphasilaallenes -P=C=Si<, the synthesis of new phosphasilapropenes -P=C(X)-Si(X')< and their X-ray structures are described. A first attempt to obtain a phosphasilaallene from such phosphasilapropenes is presented.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (184 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 176-177

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 TOU3 0072
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.