Rôle et régulation de l'Apeline au cours de la résistance à l'insuline associée à l'obésité

par Cédric Dray

Thèse de doctorat en Innovation pharmacologique

Sous la direction de Philippe Valet et de Isabelle Castan-Laurell.

Soutenue en 2009

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Study of apeline regulation and role during obesity-induced of the apeline insulin-resistance


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'apeline est un peptide synthétisé retrouvé sous différentes formes de 36, 17 et 13 acides aminés. Les travaux réalisés au cours de ce doctorat ont permis de mettre en évidence la régulation et le rôle de ce peptide au cours de l'insulino-résistance. Dans un premier temps, nous avons montré que le TNFalpha, une cytokine d'origine inflammatoire impliquée dans les phénomènes de résistance à l'insuline, augmentait l'expression et la sécrétion d'apeline adipocytaire chez l'homme et la souris. Une autre étude nous a permis de montrer que l'expression de l'apeline et de son re��cepteur variait au cours des différentes phases d'installation du diabète de type II. Ainsi, chez la souris et chez l'homme, l'expression de l'apeline et d'APJ au niveau du tissu adipeux est sensible à l'insuline au cours de l'insulino-résistance mais cette sensibilité est perdue au cours du diabète. Dans le muscle strié squelettique, cette régulation semble moins claire. Parallèlement à la régulation, des expériences réalisées ex vivo et in vivo chez la souris ont mis en évidence que l'apeline augmentait de façon dose dépendante le transport de glucose dans les muscle et le tissu adipeux. De plus, l'étude de la signalisation induite par l'apeline dans le muscle soléaire isolé a montré une activation de l'AMPK, de la eNOS et d'Akt. Chez des souris obèses et insulino-résistantes, nous avons pu montrer que l'apeline améliorait la tolérance au glucose (OGTT) et, comme chez la souris saine, augmentait l'utilisation de glucose dans les muscles squelettiques et le tissu adipeux. Même si des travaux supplémentaires sont indispensables, l'apeline semble se comporter comme une nouvelle hormone anti-diabétique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (259 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 224-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009TOU30068
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.