La protéine ASB2beta, un nouvel acteur de la différenciation myogénique, est impliquée dans l'adressage de la filamine B à la dégradation par le protéasome

par Nana Fatimath Bello

Thèse de doctorat en Biologie structurale et fonctionnelle

Sous la direction de Christel Lutz.

Soutenue en 2009

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    ASB2beta, a neovel actor of myogenic differentiation targets filamin B to proteasomal degradation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La dégradation des protéines cellulaires par le protéasome est la voie majeure du catabolisme contrôlé de ces protéines. La spécificité de cette dégradation est apportée par les E3 ubiquitine ligases qui, en permettant la liaison covalente de chaînes d'ubiquitine aux protéines cibles à dégrader, assurent leur adressage au protéasome. La protéine ASB2 participe à un complexe E3 ubiquitine ligase multimérique dont il constitue la sous-unité de spécificité responsable de la reconnaissance de protéines cibles. Les filamines A et B, des protéines de liaison à l'actine, sont les substrats d'ASB2 récemment identifiés dans le cadre de la différenciation de cellules hématopoïétiques. Par ailleurs, le gène ASB2 est régulé au cours du développement embryonnaire et son expression est associée non seulement à l'hématopoïèse mais également au développement des muscles squelettiques et cardiaques. Les travaux réalisés au cours de ma thèse montrent que le gène ASB2 exprimé dans les cellules musculaires code une nouvelle isoforme, nommée ASB2beta, qui est un acteur de la différenciation myogénique. En effet, ASB2beta est induit au cours de la différenciation des myoblastes C2C12 en myotubes, et l'inhibition de son expression induit un retard de cette différenciation. Contrairement à l'isoforme hématopoïétique d'ASB2, ASB2beta induit uniquement la dégradation par le protéasome de la filamine B. Ainsi, suite à l'expression d'ASB2beta, la filamine B est dégradée au cours de la différenciation myogénique. De plus, l'inhibition de l'expression de la filamine B dans les myoblastes déficients en ASB2beta rétablit la différenciation myogénique. Ces résultats démontrent donc qu'ASB2beta régule la différenciation des myoblastes grâce à son rôle dans l'adressage de la filamine B au protéasome. Ces études mettent en évidence deux nouveaux acteurs de la myogenèse, la protéine ASB2beta et son substrat la filamine B. Elles renforcent l'importance du système ubiquitine-protéasome dans le contrôle de la différenciation des cellules musculaires squelettiques. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (172 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 147-170

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009TOU30037
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.