La découverte de la langue bulgare par les linguistes russes au XIXe siècle

par Christina Strantchevska-Andrieu

Thèse de doctorat en Russe

Sous la direction de Roger Comtet.

Soutenue en 2009

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La découverte de la langue bulgare par les linguistes russes est un épisode peu connu de l’histoire de la slavistique. L’auteur de la présente thèse s’attache à recréer, en dépit de la rareté des documents sur le sujet, le contexte historique et scientifique qui a préparé cet événement. Pour cela, elle s’inspire des conditions qui ont accompagné les premières descriptions de langues autres que le bulgare. De nombreux facteurs importants émergent ainsi, soulignant toute la complexité du processus de la découverte d’autrui. On trouvera dans ce travail une analyse inédite, complète et détaillée, de la première grammaire et du premier dictionnaire de la langue bulgare rédigés par des linguistes russes au XIXe siècle. Outre le fait que cette analyse comble un vide trop longtemps maintenu dans l’histoire des études du bulgare, elle apporte un regard nouveau sur l’état de la langue à l’époque et permet, grâce à un jeu de perspectives entre les conceptions linguistiques du XIXe siècle et celles en vigueur aujourd’hui, de suivre les principales phases de son évolution. Les résultats de la présente étude, riche en enseignements, ouvrent sur de nouveaux axes de recherche, aussi bien dans le domaine de la slavistique que dans celui de la linguistique en général. Ils trouveraient également une application utile dans d’autres disciplines orientées vers la création et la réception en contexte interculturel.

  • Titre traduit

    Discovery of the Bulgarian Language by the 19th Century Russian Linguists


  • Résumé

    In the history of Slavistics, little is known about the period of the Bulgarian language discovery by the 19th century Russian linguists. The author of the present thesis endeavours to recreate, despite the rarity of documents on the topic, the historical and scientific context which prepared the event. For that purpose, she draws her inspiration from the conditions which accompanied the first descriptions of other languages than Bulgarian. By doing so, many important factors emerge, underlining the whole complexity of the process of discovering the other. In this work, the reader will find an original, comprehensive and detailed analysis of the first grammar, of the first dictionary of the Bulgarian language written by Russian linguists in the 19th century. Besides the fact that this analysis is filling a gap maintained for too long in the history of the Bulgarian language studies, it also brings about a new way of looking upon the state of the language at that time and allows, thanks to a game of perspectives between the linguistic conceptions of the 19th century and those in use today, to follow the main stages of its evolution. The results of this tremendous learning study open up to new research orientations, in the field of Slavistics as well as in the field of Linguistics in general. They would also find a useful application to other subjects directed towards creation and perception in cross-cultural context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (523 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 479-515

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.