theses.fr – Ada Ruttik , Les fonctions sémantiques des suffixes diminutifs : cas du français et de l'estonien

Les fonctions sémantiques des suffixes diminutifs : cas du français et de l'estonien

par Ada Ruttik

Thèse de doctorat en Science du langage

Sous la direction de Marc Plénat.

Soutenue en 2009

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Le mémoire porte sur les fonctions sémantiques des diminutifs synthétiques substantivaux, adjectivaux et adverbiaux en français et en estonien. Il s’agit de distinguer et de définir ces fonctions de façon à caractériser les diminutifs à valeur physique, affective, atténuative, de modestie, de dévaluation, de renforcement, euphémique, ironique, péjorative et interrogative-dubitative dans les deux langues. Nous soutenons l'idée qu'il existe deux types de suffixes diminutifs formateurs de substantifs en français et en estonien : des suffixes modificatifs et des suffixes diminutivo-dérivatifs. Les premiers servent à construire des diminutifs aux valeurs très diverses, qui vont, selon le contexte, d'une valeur diminutivo-hypocoristique à une valeur diminutivo-péjorative, le suffixe prenant occasionnellement un sens euphémique, ironique, de modestie, etc. (cf. E. G. L'estonien jõekene 'rivière-DIM', qui peut exprimer l'affection (c'est une jolie petite rivière) ou le mépris (c'est une petite rivière de rien du tout). Les seconds, diminutivo-dérivatifs, n'ont qu'une seule valeur diminutive. Celle-ci renvoie soit aux petites dimensions du référent (e. G. Aiglet ou aiglon 'petit de l'aigle' ; carafon 'petite carafe'), soit à son infériorité pour ce qui est de telle ou telle qualité (cf. Certains diminutifs à valeur dépréciative ou dévalorisante en français, qui ne sont pas employés comme hypocoristiques (e. G. Avocaillon, écrivaillon, ministricule), d'où l'impression qu'il s'agit, dans leur cas, de diminutifs hyponymiques

  • Titre traduit

    Semantic functions of diminutive suffixes in Frenc and Estonian


  • Résumé

    This thesis is a comparative analysis of certain fundamental semantic functions of the diminutive suffixes in French and Estonian. We argue that there are two distinct types of substantive-forming diminutive suffixes in both French and Estonian : modifying and distinctive suffixes. The first type create diminutives which may take on a wide range of values according to the context, from the hypocoristic to the pejorative, including, for exemple the euphemistic, the ironic, or the plain modest. Thus in Estonian, jõeke 'small river' may express either an affectionate attitude (a pretty little river) or contempt (a little river that compares unfavorably with other, bigger and more powerful rivers). The second group have a single value, denoting either small size (e. G. Aiglet , aiglon 'eaglet, young eagle' ; carafon 'small jug') or qualitative inferiority (e. G. Certain diminutives in French which are not used hypocoristically : avocaillon 'counsel-DIM, bad counsel', écrivaillon 'writer-DIM, scribbler', ministricule 'minister-DIM'). These are best seen as hyponymic diminutives, designating "a particular kind of X".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (372 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 337-345

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
`
=/div>