Un espace-frontière au défi d'une crise internationale : Grand Schisme d'Occident - Gascogne, vers 1370-1430)

par Hugues Labarthe

Thèse de doctorat en Histoire du Moyen-Âge

Sous la direction de Michelle Fournié et de Hélène Millet.

Soutenue en 2009

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    A space of frontiers facing an international crisis (Western Great Schism– Gascony, c. 1370-1430).


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    De 1378 à 1417, au défi du Grand Schisme d’Occident, la Chrétienté latine vacille sous les coups de papes rivaux. Ce dérèglement de l'Eglise Romaine contraint l'Occident, une société d'ordres hétéronome, à repenser son fonctionnement. En Gascogne, un espace-frontière, la diversité des souverainetés rend possible les engagements les plus extrêmes. Pour en rendre compte, j'ai privilégié trois approches. Une analyse phénoménologique situe l'engagement des individus dans un système de lieux, de groupements humains et de mots. L'Eglise dépend-elle de la papauté ? Jusqu'à quel point les contemporains peuvent-ils critiquer une société d'ordres hétéronome ? Quelles incidences le schisme a-t-il dans leur vie ? Ces questions convergent vers la réalisation d'un modèle conceptuel des données, qui, une fois implémenté et informé, permet d'aborder la discussion historique. Cette discussion caractérise l'engagement des Gascons. Deux principales césures chronologiques structurent la discussion : l'abandon de campagnes militaires en 1392 et la convocation de conciles en 1408. De 1378 à 1392, un long processus décennal préside à la formation d'obédiences concurrentes. De 1393 à 1408, l'Occident débat de la meilleure voie pour l'union : la fracture idéologique entre Gascons apparaît alors au grand jour. Les chemins de l'union, du concile de Pise, en 1409, à l'abjuration du comte Jean IV d'Armagnac, en 1430, imposent, avec difficulté, une solution politique au détriment d'une vérité judiciaire. L'engagement individuel apparaît comme un équilibre instable tenant à l'ancrage spatial, aux affiliations partisanes et à la force des idées. L'analyse se clôt sur les vies des cent évêques de Gascogne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (727 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 643-703. Glossaires

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.