Stéréotypes de genre chez les élèves ingénieurs : effets sur les performances cognitives (raisonnement fluide) et étude de leur modulation

par Annique Smeding

Thèse de doctorat en Psychologie sociale expérimentale

Sous la direction de Denis J. Hilton et de Isabelle Regner.

Soutenue en 2009

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    Gender stereoytypes among engineering students: their influences on cognitive performances (fluid reasoning) and an examination of their moderation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'origine de la sous-représentation des femmes dans les filières de pointe en Mathématiques, Sciences et Ingénierie (MSI) fait toujours débat. Cette thèse soutient l’idée d'une sous-représentation fondée, en partie, sur l’influence d’un stéréotype de genre défavorable aux femmes quant à leur capacité de raisonnement analytique et de pensée rationnelle. Dans la lignée des travaux sur le phénomène de "menace du stéréotype" (Steele, 1997), nous examinons la possibilité d'une interférence stéréotypique lors de la production de performances dans le domaine du "raisonnement fluide" (test des Matrices Avancées de Raven) chez les femmes en écoles d'ingénieurs. Nos travaux visent aussi à mieux comprendre le rôle des différences interindividuelles en matière d'associations stéréotypiques implicites et de capacité générale de traitement de l'information (mémoire de travail). Deux études pilotes, deux études expérimentales, deux ré-analyses et une analyse intégrée des deux études expérimentales sont proposées, le tout impliquant prés de 300 élèves dont plus de 200 en ingénierie. Les résultats permettent de conclure à l'existence du stéréotype en question et à ses effets interférents chez les femmes ingénieurs dans le domaine du raisonnement fluide. Les associations stéréotypiques implicites n'interagissent pas avec les conditions susceptibles de faciliter ou d'inhiber l'interférence du stéréotype, dont l'expression semble circonscrite aux individus dotés d'une plus faible capacité de traitement. Ensemble, nos résultats nourrissent la littérature sur la "menace du stéréotype" et soutiennent une explication socio-cognitive plutôt que biologique de la sous-représentation des femmes MSI.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (163 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 148-163

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.