Trouble d'anxiété généralisée chez les adolescents : recherches épidémiologique et clinique

par Pascale Soria

Thèse de doctorat en Psychopathologie

Sous la direction de Stacey Callahan.

Soutenue en 2009

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Le Trouble d’Anxiété Généralisée (TAG) est l'un des troubles anxieux les plus fréquents. Les études épidémiologiques situent la prévalence à vie autour de 6% chez l'adulte. L'apparition du TAG et des inquiétudes excessives apparaissent tôt dans la vie. Selon Gosselin (1998) 18% à 25% des adolescents rapportent des inquiétudes excessives et incontrôlables. Les conséquences peuvent être graves pour ces adolescents qui vivent une grande détresse psychologique (Silverman et al, 1995 ; Albano et Hack, 2004). Le fonctionnement social et académique est perturbé : l'abandon de l'école et l'absentéisme aux cours sont plus fréquents ; ces jeunes évitent les relations sociales et souffrent de difficultés de sommeil. De plus, la vulnérabilité à consommer des substances psycho actives est plus importante. Nous avons mené deux études auprès d'une population d'adolescents. La première étude est une recherche épidémiologique auprès de 805 collégiens qui ont rempli quatre questionnaires. La prévalence du TAG a été explorée ainsi que la corrélation entre les variables suivantes : Trouble d'Anxiété Généralisée, intolérance à l'incertitude, acceptation inconditionnelle de soi, croyances rationnelles/irrationnelles d'Ellis. Une recherche exploratoire a également permis d'étudier les liens entre le TAG et la consommation de substances psycho actives, le TAG et les évènements difficiles dans le passé rapportés par l'adolescent, ainsi que les soucis et les satisfactions actuelles. Cette première étude montre une prévalence élevée dans ce groupe d'adolescents pour le TAG : 22. 6%, dont une majorité de filles. Toutes les échelles évaluant les variables associées au TAG sont corrélées entre elles. Une analyse de régression met en évidence des résultats significatifs pour les variables sexe, évènements difficiles dans le passé, soucis, intolérance à l'incertitude, acceptation inconditionnelle de soi, et la consommation de tabac et de cannabis. De plus, un lien significatif a été mis en évidence entre la consommation de cannabis, tabac et alcool et le score aux croyances rationnelles/irrationnelles. Enfin, les adolescents les plus anxieux rapportent de moins bonnes notes de satisfactions, plus d'évènements difficiles dans le passé et plus de soucis actuels. La deuxième étude est une recherche clinique. Une analyse de discours par le logiciel Alceste a permis de présenter le discours avant thérapie de 12 adolescents présentant des signes de TAG, à partir d'un entretien non-directif. Les processus comportementaux, cognitifs et émotionnels propres au TAG y ont été retrouvés. 9 adolescents sur les 12 ont ensuite suivi un protocole thérapeutique. Le choix de l'angle psychothérapeutique s'inscrit dans la 3ème vague des Thérapies Cognitives Comportementales ; ici précisément nous avons privilégié l'utilisation des métaphores au cours des entretiens et la pratique de mindfulness. Le discours de ces 9 adolescents avant/après thérapie a été analysé. Cette deuxième analyse de discours par le logiciel Alceste met en évidence les effets de la thérapie et à quels niveaux elle semble agir. Les résultats de ces deux études montrent que les adolescents sont particulièrement vulnérables à l'anxiété et troubles associés, et qu'il existe plusieurs variables psychologiques reliées à ces troubles. Un traitement psychothérapeutique basé sur des approches récentes en TCC montre des résultats encourageants et semble prometteur.

  • Titre traduit

    Generalized anxiety disorder in adolescence : epidemiological and clinical studies


  • Résumé

    Generalized anxiety disorder (GAD) is one of the most common psychological disorders of adolescence. Epidemiological studies show rates of 6% in the general adult population. GAD along with the tendency for excessive worrying appears early on in development. According to Gosselin (1998), 18%-25% of adolescents report excessive and uncontrolled worrying. The consequences can be serious for these adolescents who suffer from significant psychological distress (Silverman et al, 1995; Albane and Hack, 2004). This includes social functioning, interpersonal relationships, along with greater vulnerability for substance abuse. The work undertaken for this thesis is comprised of two studies within adolescent samples. The first study, an epidemiological study on 751 adolescents, employed questionnaires to fully understand the manifestation of anxiety in this group. Four questionnaires were presented and completed by this sample: The Penn State Questionnaire (PSQ – measuring the manifestation and extent of GAD); Intolerance for Uncertainty (IU); Unconditional self acceptance (USA); and rational and irrational beliefs about failure. Data regarding life events, substance abuse, family composition, etc. , was also collected using an experimenter-designed questionnaire. The variables from each questionnaire along with data regarding the adolescents' lives were analyzed and compared through the use of non-parametric comparisons as well as correlations. Results showed in this first quantitative study that there was an overall GAD manifestation of 22. 6%, with a majority of the group being female. Correlations between the different questionnaires and their subscales showed significant and notable results. Regression analyses showed significant results for gender, past difficult life events, worries, intolerance for uncertainty, USA, and tobacco and cannabis consumption. Moreover, students suffering from anxiety showed indicated less overall satisfaction in several life domains, along with the experience of more recent negative life events as well as current concerns in their lives. Although a relationship between GAD and substance abuse was not noted, the endorsement of irrational beliefs regarding failure appeared to be highly related to the use of psychoactive substances. The second study presented the organization and implementation of a clinical pilot study with 12 adolescents who manifested criteria for GAD using both the PSQ and semi-directed clinical interviews. Nine of the 12 adolescents evaluated were able to complete an experimental therapeutic protocol employing a series of cognitive behavioral therapeutic (CBT) strategies inspired from the ‘third wave' of CBT (e. G. , positive psychology, mindfulness, DBT, etc). The therapy relied heavily on use of metaphors and mindfulness exercises. Discourse from semi-directed interviews both before and after therapy was analyzed using ALCESTE along with a comparison of PSQ scores before and after therapy. Pre-therapy interviews showed three major and pertinent classes of discourse related to GAD; post-therapy interviews showed some effects of therapy on discourse through the ability to take action. The results of the these two studies show that not only are adolescents particularly vulnerable to suffering from anxiety and the related psychiatric disorders, but that several pertinent psychological variables are related to the manifestation of these disorders. Treatment for this population is promising using a CBT model employing modern techniques and focused interventions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.