Approche dynamique de la perception de la parole : catégorisation de la substance et de la variabilité phonétique en langue maternelle par les francophones et en langue étrangère pour les hispanophones

par Cynthia Magnen

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Michel Billières.

Soutenue en 2009

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    Dynamic approach of speech perception : phonetic substance and variability categorisation in first second language by French speakers and in foreign language by Spanish native speakers


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nos travaux de thèse ont porté sur la perception de la parole, et plus particulièrement sur les processus de catégorisation en langue maternelle (LM : français) et langue étrangère (LE : français par des hispanophones). Notre objectif a consisté à proposer un protocole qui permette d’observer les stratégies perceptives élaborées par les auditeurs pour le traitement d'une des caractéristiques principales de la parole, à savoir la variabilité. Les Tests de Catégorisation Libre que nous avons utilisés pour réaliser cette étude sont en cela « originaux » qu'ils permettent d'observer la perception des catégories phonémiques /i/, /y/ et /u/ en contexte phrastique et à partir de critères définis exclusivement par les auditeurs. La méthodologie employée s'appuie sur les théories actuelles de catégorisation prototypique qui suggèrent que les régularités que nous percevons dans le monde environnant découlent de l'expérience que nous en avons et de son « traitement » en tant que catégories. Ces catégories ne seraient pas figées mais au contraire fortement instables car adaptatives aux changements contextuels et aux diverses finalités de nos activités. Les résultats que nous avons obtenus vont dans ce sens puisqu'ils montrent que selon les tâches proposées aux auditeurs, les francophones montrent des comportements similaires aux hispanophones. Ils mettent également en évidence des manifestations diverses de la perception puisqu'il existerait des stratégies d'écoute globale et d'autres plus analytiques dans lesquelles les auditeurs en langue maternelle et en langue étrangère seraient capables de percevoir des détails phonétiques très fins. Ces résultats peuvent être rapprochés des études actuelles sur les modèles à exemplaires qui supposent que le lexique mental de l'auditeur soit composé de différentes représentations phonétiques d'un même mot, lesquelles seraient assujetties au contexte.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (550 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 315-332

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.