Lectures paysagères de la notion de Neutre

par Sophie Lécole-Solnychkine

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Guy Lecerf.

Soutenue en 2009

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    Landscape reading of the Neutral


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre travail propose de développer les enjeux de lectures du paysage, au regard de la notion de Neutre telle qu’elle fut, naguère, thématisée par R. Barthes. L'interrogation du statut du paysage vise à désolidariser ce dernier de modèles de récapitulation – la Nature entendue au sens de quête ontologique (authenticité du site, mirage de l'origine), l' « Environnement » – l'assujettissant à une catégorisation binaire (paradigme de l'opposition nature/artifice), afin de mettre au jour sa dimension esthétique, le terme étant alors compris au sens pragmatique d'une construction de la sensibilité. Ainsi, par les modalités de l'artialisation et de la topoïétique (fabrication du lieu commmun par la lecture), singularisons-nous le perçu, en y actualisant, en y fictionnant figures et lieux communs, par le biais d'une lecture plastique. Celle-ci, précisée tout à la fois sur le plan de l'activité mimétique dont elle relève, et sur le plan de l'activité interprétative qu'elle met en jeu, s'entend comme la perspective d'un dialogue ouvert entre l'art et la doxa, entre le réel et la fiction. Cette piste épistémologique de la lecture se définit comme une recherche du Neutre, dans la mesure où elle s'écarte de la commodité consistant à lire le monde à partir d'oppositions structurantes, pour s'attacher à repérer dans le paysage des invitations au déport ou au débord de ces oppositions. La compréhension du Neutre ainsi mise au jour appelle la proposition d'une poïétique plastique du Neutre, dont les implications tout à la fois esthétiques, éthiques et politiques, dans la sphère du paysage, pourraient offrir une compréhension de la poïétique comme une assomption du singulier.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (489 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 435-454. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4622
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.