Pratique du théâtre, estime de soi et rapport au savoir chez des lycéens de terminale générale

par Mandarine Hugon

Thèse de doctorat en Psychologie du développement

Sous la direction de Myriam de Leonardis.

Soutenue en 2009

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    Drama experience, self-esteem ans relation to knowledge on twelfth grade students


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est d'appréhender les effets de la pratique théâtrale en milieu scolaire sur l'estime de soi et le rapport au savoir de lycéen(ne)s scolarisés en classes de Terminale générale. La pratique théâtrale est appréhendée à travers les caractéristiques du parcours théâtral mais aussi à travers le sens et la valeur que les adolescents accordent à cette activité artistique. Notre échantillon est composé de 176 lycéen(ne)s inscrit(e)s en terminale générale (33 garçons - 143 filles) et pratiquant tous le théâtre dans le cadre scolaire. Cinq instruments de recueil de données ont été utilisés : un questionnaire sur le parcours théâtral de l'élève et le rapport au théâtre, l'Echelle Toulousaine d'Estime de Soi (Oubrayrie, de Léonardis & Safont, 1994), le bilan de savoir (Charlot, Bautier & Rochex, 1992), le questionnaire sur le parcours scolaire (Prêteur, Constans & Féchant, 2004) et l'échelle du rapport à l'apprendre (Capdevielle-Mougnibas, 2008). Nos résultats montrent une diversité des formes de rapport au théâtre chez les lycéen(ne)s : ils n'accordent pas le même sens et les mêmes valeurs à cette activité en fonction notamment du cadre scolaire de pratique théâtrale. De plus, une estime de soi plutôt positive semble caractériser notre échantillon ; le soi social étant principalement valorisé. Dans leur bilan de savoir, ces adolescents ont également tendance à privilégier des apprentissages de type relationnel et affectif ainsi que liés au développement personnel. En revanche, ils mettent moins en avant des apprentissages intellectuels et scolaires. Le parcours théâtral influence de façon positive le soi émotionnel alors que le rapport au théâtre a des effets sur le soi physique et le soi créatif. L'interaction du parcours théâtral et du rapport au théâtre explique les variations du soi émotionnel et du soi social. Enfin, contrairement au parcours théâtral, le rapport au théâtre oriente le rapport au savoir des lycéen(ne)s.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (193, 75 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 173-183. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D4 433 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.