Structuration du lexique, énoncés non conventionnels et flexibilité sémantique : étude exploratoire dans les troubles envahissants du développement

par Juliette Elie

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Luc Nespoulous.

Soutenue en 2009

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Notre étude s’intéresse aux formes linguistiques non conventionnelles, et plus précisément aux approximations sémantiques verbales qui révèlent un mode de structuration du lexique des verbes par proximité sémantique et mettent en œuvre une souplesse cognitive qui consiste à relier deux éléments relevant de domaines distincts. Il a été constaté, chez le jeune enfant sans troubles, une importante production de ce type d'énoncés, l'enfant dit « je déshabille l'orange » pour dénommer l'action /éplucher une orange/. L'étude de ces énoncés non conventionnels autant dans le développement normal que pathologique (TED) porte essentiellement sur le versant compréhension et se limite au cadre nominal. Notre investigation propose de vérifier si la rigidité lexicale des enfants Asperger perdure à l'âge de 6 ans en moyenne et se manifeste par une production faible d'approximations sémantiques par rapport à des enfants sans troubles et des enfants autistes de haut niveau. A cette fin nous proposons une tâche de dénomination et de reformulation d'action à partir de 17 vidéos d'actions à 30 enfants typiques, 9 enfants Asperger et 21 enfants autistes de haut niveau. Les résultats ne sont pas en faveur d'une différence significative en termes d'approximations sémantiques mais font ressortir des patterns spécifiques à l'Asperger notamment à la tâche de reformulation.

  • Titre traduit

    Lexicon structuring, non-conventional utterances and semantic flexibility : a study exploring Pervasive Developmental Disorders


  • Résumé

    Our study focuses on non-conventional linguistic formulations and more specifically on semantic verbal approximations which both are disclosing a capacity of structuring the verbs' lexicon by semantic proximity and displaying a certain cognitive flexibility which consists in linking two elements belonging to distinct domains. We noticed, when concentrating on one typical child, an important production of this kind of utterances: the child is likely to say « I'm undressing the orange » in order to denominate the action of peeling an orange. Studying these non-conventional utterances, on the one hand when development is normal, and on the other hand when it is pathological (PDDs), means focusing on the actual understanding and not venturing beyond the nominal frame. Our investigation intends to check whether the lexical rigidity demonstrated by children with Asperger's syndrome continues to show itself at the age of 6 on average and manifests itself through some poor production of semantic approximations when compared with typical children and children with high-functioning autism. To do that, we submitted, to 30 typical children, 9 children with Asperger's syndrome and 21 children with high-functioning autism, an exercise consisting in naming and reformulating some actions based on 17 videos actually showing these actions. The results we achieved are not in favor of a significant difference in terms of semantic approximations but are highlighting some patterns clearly specific to Asperger's syndrome, in particular when it comes to reformulating.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (335 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 245-259

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.