La poétique de l'intériorité chez Charlotte et Emily Brontë

par Charlotte Borie

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Catherine Lanone.

Soutenue en 2009

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Au cœur de l'écriture de Charlotte et Emily Brontë se trouve la question de la formation de l'identité et du saisissement de soi par le sujet (essentiellement féminin). Dans Jane Eyre, Villette, Wuthering Heights et la poésie d'Emily Brontë, le lecteur suit personnages principaux et personae tout au long d'un parcours qui les amène à prendre possession d'eux-mêmes, à trouver leur place dans le monde, à s'y inscrire et à pouvoir transmettre une vision de leur intériorité. Le processus d'intériorisation comprend quatre phases. La première s'organise autour de la perception. Les sujets découvrent le monde et apprennent à son contact la nécessité de rechercher, voire de créer la sensation d'appartenance pour atteindre le bonheur. Déçus par le monde, ils se replient alors sur eux-mêmes, et commence alors la phase de ressenti. Les sujets passent de la perception à l'intellection, forment leurs schémas mentaux, et tentent de recréer en eux-mêmes, virtuellement, les conditions du bonheur. L'imagination joue un rôle majeur dans cette entreprise, mais à terme, le refuge intérieur devient un enfermement, par l'expansion pathologique de l'intériorité et le manque de réel. Les sujets ressentent alors l'impérieuse nécessité d'extérioriser. La troisième phase s'amorce donc autour des problématiques d'expression. Les sujets, à travers la prise de parole, l'écriture et la pratique picturale, trouvent des canaux pour épancher leur intériorité autant que pour la mettre en forme. Le résultat de leur extériorisation donne lieu à la quatrième phase, celle du reçu, au cours de laquelle les lecteurs intimes et performants continuent l'entreprise de construction de l'identité.

  • Titre traduit

    ˜The œpoetics of interiority in Charlotte and Emily Brontë’s writing


  • Résumé

    The development of identity and the process of self-possession is at the heart of Charlotte and Emily Brontë's writing. In Jane Eyre, Villette, Wuthering Heights and Emily Brontë's poetry, the reader follows the characters and personae (who are essentially female) through the life-voyage which brings them to get to know themselves, find their place in the world, inscribe themselves in it and transmit a vision of their interiority. The process of interiorisation consists in four phases. The first phase is about perception. The subjects discover the world and learn from this contact the necessity of searching for, and even recreating, the sense of belonging in order to gain happiness. Disappointed in the world, they withdraw into themselves, and the phase of feeling starts. The subjects shift from perception to intellection, shape their mental patterns, and try to recreate within themselves, virtually, the conditions of happiness. Imagination plays a major part in this process, but eventually, the inner shelter becomes a prison through the pathological expansion of interiority and the lack of reality. The third phase then begins, revolving around the idea of expression. The subjects, through speech, writing or painting, find ways to let out as much as frame their interiority. The result of their exteriorisation brings about the fourth phase, that of reception, during which intimate and competent readers carry on the process of the construction of identity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (535 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 501-524. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.