Développer les hommes par les compétences pour développer le volontariat, vers de nouvelles limites du volontariat : évaluation, prospective et avenir du volontariat chez les sapeurs-pompiers

par Claude Vidal

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Anne Jorro.

Soutenue en 2009

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Les sapeurs-pompiers volontaires des Pyrénées-Atlantiques représentent 75% des effectifs opérationnels. Le service public d’incendie et de secours français repose sur l'engagement quotidien de citoyens, femmes et hommes, assurant les missions de sécurité civile au niveau national. Etre sapeur pompier, c'est être capable de porter une double vie et une double identité, c'est servir l'intérêt général tout en assurant conjointement une activité professionnelle principale dans le domaine privé ou public. Notre travail de recherche vise particulièrement à faire reconnaître qu'un transfert, total ou compartimenté, des compétences mobilisées dans les deux sphères, volontariat et entreprise publique ou privée, peut tout à fait être construit. Nous avons abordé la définition du « Volontariat » au regard du « Bénévolat » pour ensuite mettre en exergue les caractéristiques d'un tel engagement : quelles valeurs communes et passerelles ? Comment les faire coexister ? Qu'est-ce qui nourrit un tel don de soi ? Nous avons ensuite retracé l'histoire des sapeurs pompiers afin de comprendre comment le volontariat est né, a grandi et est devenu si profondément ancré dans la sécurité civile nationale. Pour vérifier nos hypothèses, nous avons construit notre modèle des compétences pour le métier de sapeur pompier Volontaire. Nous avons pu ainsi mettre en exergue, les points de connexion favorisant les compétences pour réaliser la jonction entre le monde de l'entreprise et le service public, et ce, en nous appuyant sur les perceptions des deux milieux. Il est notamment apparu que les projets partenariaux entre le service public et les entreprises en particulier peuvent participer au développement de la formation, du mécénat et à la prise en compte du volontariat comme étant de la responsabilité sociale de l'entreprise. Cela a convergé à identifier certaines limites du volontariat qui laisse présager une zone de rupture : les sollicitations étant de plus en plus importantes pour un nombre de volontaires insuffisant.

  • Titre traduit

    Leading people to develop their operational skills to promote volunteer's commitment, toward new limits of volunteering


  • Résumé

    The Atlantic-Pyrenean volunteer firemen represent 75 % of the operational active intervention force. The French national fire brigade of public sector essentially lies on the everyday commitment of women and men involved in civil security missions on the French national territory. Being engaged as a volonteer fireman demands to be able to both lead a double life and assume a double identity. It demands to serve the general interest being linked, in the same time and in parallel, to an employer in the public or private sector. Our research-work mainly aims to reveal that a total or subdivided skills transfer, can be implemented, combining the two active spheres, the volunteering and professional ones. Before developping the main ideas, our research paper starts by making an overview on the definition of “Volunteering” compared to “Voluntary work”, to carry on by focusing on the commitment features : What are the common values connecting the two spheres ? How can they meet and be combined ? How can they exist ? What are the hidden characteristics of such self sacrifice? In order to light our research, we have depicted the volunteers firement history to catch how the voluntary engagement appeared, has been built and is still so strongly rooted in the French civil security. To overhaul our hypothesis, we have drawn our own, skill model based on common points identified in the two professional spheres, taking into consideration the employers and the volunteers perceiving, demands and expectations. To complete our analysis and to adhere to our professional experience and needs, we have studied how stronger social relations and partnerships between, particularly, public sector and companies, can be developped through continuing training, corporate sponsorship and voluntary engagement integration in the employers company social responsability. All this has converged to show that the voluntary engagement system remains to be brittle : major limits have been detected because of accrued operational sollicitations for fewer volunteers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (416 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 357-362

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.