Le Liban : l'Etat impossible ?

par Michel Franco

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Pierre Marichy.

Soutenue en 2009

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    L'étude porte sur l'échec du système étatique libanais, son incapacité à faire face à la crise et les répercussions démographiques du conflit au Liban de 1975, début du conflit libanais à l'année 2009. L'intérêt du sujet a consisté à mettre en valeur les conséquences des différentes guerres libanaises (de 1975 à 1990) sur les différentes communautés et ce, à travers le concept de l'Etat et la ompréhension que les différentes communautés en ont eue. Notre étude s'inscrit à mi-chemin entre une étude sociologique, démographique et politico-historique. La chronologie n'a pas systématiquement été respectée. Nous avons effectué des allers-retours nécessaires pour essayer de mieux comprendre les tenants et les aboutissants de ces différents conflits. Après une introduction nécessaire pour situer la question dans son contexte en rappelant les grandes lignes de l'histoire libanaise contemporaine, l'Etat en tant qu'entité juridique, stade suprême des sociétés accomplies sera envisagé, puis l'étude portera sur son incapacité à faire face à la crise ; enfin notre propos se concentrera sur les migrations (internes et externes) des différentes communautés et sur les répercussions démographiques du conflit. Nous envisagerons aussi le Liban dans son cadre géopolitique et dans son environnement politique ; en effet ce pays ne peut se comprendre que dans le cadre du conflit israélo-arabe qui demeure en quelque sorte en toile de fond. Puis, nous traiterons de la période 1990-2005, années de reconstruction dont on a beaucoup parlé, en bien comme en mal. Une partie linguistique sera aussi envisagée en début d'étude afin d'apporter l'éclairage du rédacteur sur la manière d'exprimer les concepts politiques en arabe classique ainsi que les expressions significatives en arabe dialectal.

  • Titre traduit

    Lebanon : the impossible State?


  • Résumé

    The study deals with the failure of the Lebanese State system, its impossibility to tackle the crisis and the demographic consequences of the conflict in Lebanon from the early stages of the Lebanese conflict in 1975 up to 2009. The interest of the subject consisted in dealing with the consequences of the different Lebanese wars (from 1975 to 1990) between the different communities and this through the concept of State and the way it was understood within the different communities. Our study is part of a sociological, demographic, political and historic study. The chronology has not been systematically respected. We went to back and forth on the political history of Lebanon trying to better understand the reasons of these different conflicts. After a necessary introduction to situate the question in its context recalling thus the main outlines of the Lebanese contemporary history, the State as a legal entity, the utmost step of accomplished societies, will be studied. The study will then focus on its incapacity to face the crisis to finally concentrate on the internal and external migrations of the different communities and the demographic consequences of the conflict. We will also consider Lebanon in its geographical frame and political environment as this country can only be understood through the Israeli-Arab conflict that remains in a certain way the background of the issue. We will then study the 1990-2009 period that can be called "the years of reconstruction" and about which a lot has been discussed in goods or bad terms. A linguistic section will also be considered so as to provide the author's vision on the way to express political concepts in classical Arabic as well as on peculiar expressions in dialectal Arabic. Additionally, the 33-day war from 2006 will compose a part that appeared as being necessary.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (372 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 255-265. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-2009-65

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1001-2009-50
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.