Les orphelinats du Tarn sous la Troisième République

par Mathieu Peter

Thèse de doctorat en Histoire du droit et des institutions

Sous la direction de Philippe Nelidoff.

Soutenue en 2009

à Toulouse 1 Capitole .


  • Résumé

    Le temps des orphelinats s'ouvre avec le deuxième tiers du XIXème siècle à la suite des resserrements opérés dans l'assistance publique à l'enfance. Ces oeuvres appartiennent au renouveau religieux postérieur à la Révolution, marqué par l'avènement du catholicisme social, l'essor des communautés religieuses et les mouvements protestants du Réveil. Un orphelinat est un établissement charitable spécial, d'initiative privée et à caractère confessionnel, recueillant et éduquant des enfants en situation familiale malheureuse. Ces structures conçoivent l'orphelin dans sa définition la plus large où l'absence parentale n'est pas seulement due au décès. Aucune loi ne définit ni ne prévoit les orphelinats ; l'institution n'a pas de régime juridique propre mais emprunte à d'autres ses composantes. L'assemblage hétéroclite obtenu forme un cadre réglementaire par défaut, dont les sources s'avèrent fortement imprégnées de la puissance publique (association, fondation, congrégation). Le projet d'un encadrement légal des orphelinats n'apparaît cependant que sous la Troisième République. La surveillance des établissements privés de bienfaisance résulte de la radicalisation de la lutte anticléricale. Il s'agit d'étudier les modalités et l'accroissement du contrôle étatique des orphelinats dans le département du Tarn.

  • Titre traduit

    Orphanages in the Tarn department during the Third Republic


  • Résumé

    Orphanages first appeared in the third part of the 19th century following the drastic changes operated in public assistance of children. These charities belonged to the religious revival prior to the revolution, and were characterized by the advent of Social Catholicism, the growth of religious communities and the protestant movements of 'Réveil'. An orphanage was a special charitable establishment both of private and denominational nature, which welcomed and educated children from deprived family situations. These structures defined orphans on a larger scale, including cases in which the absence of the parents was not only due to death. No laws defined or provided for orphanages ; this institution did not have a specific judicial regime, but borrowed its components from the others. The heterogeneous ensemble thus obtained created a specific regulatory framework bu default, which was mostly inspired by public power (association, foundation, and congregation). The project of a legal frame for orphanages did not appear before the Third Republic. The monitoring of private establishments of charity stemmed from the radicalization of anticleral struggle. The modalities and growth of state control in orphanages in the Tarn department will be examined in the following research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (451 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 343-384

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-2009-51
  • Bibliothèque : Centre Universitaire de Formation et de Recherche Jean-François Champollion (Albi). Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 944.85 PET

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : GM1001-2009-35
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.