Vers la reconnaissance des intentions de communication : application au contenu de publications scientifiques

par Hassan Kanso

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Saïd Tazi et de Chantal Soulé-Dupuy.

Soutenue en 2009

à Toulouse .


  • Résumé

    L’intention derrière des actions humaines est un genre de connaissance difficile à appréhender à cause de son ambiguïté. Cette ambiguïté est due au fait que la notion d’intention est utilisée à la fois pour dénoter l’existence d’un but et l’existence d’un plan pour exécuter l’action. Les actions mentales de communication n’échappent pas à cette ambiguïté pour les mêmes raisons. L’hypothèse de base de cette thèse est que les auteurs sont conscients de l’effet qu’ils veulent produire au travers de leur écrit, de fait on ne s’intéressera qu’aux intentions souhaitées volontairement par les auteurs des documents. Pour cela plusieurs hypothèses sont nécessaires pour réduire la difficulté de ces travaux. Par exemple la limitation des types de documents (dans cette thèse les documents scientifiques sont ciblés). Les applications basées sur les services de traitement et de gestion de documents (Aide à la rédaction, Génération de texte, Recherche d’Information, Sélection de documents (Reviewing) etc. ). Gagneraient si la notion d’intention des auteurs était traitée de manière systématique. Pour cela un modèle des intentions utilisé comme base pour leur reconnaissance devrait contribuer à ce gain. Dans cette thèse, Nous proposons un modèle des intentions, une démarche pour la reconnaissance des intentions des documents scientifiques basée sur ce modèle. La validation de nos propositions se base sur la réalisation d’un outil de reconnaissance des intentions de communication des auteurs dans des documents (RICAD).

  • Titre traduit

    Towards the recognition of intentions in communication : an application to the content of scientific publications


  • Résumé

    Apprehending the intentions behind human actions is necessarily difficult owing to their inherent ambiguity as can be seen from communication theory in the fields of artificial intelligence, computer science, linguistics, philosophy, and psychology. This ambiguity is due to the fact that the notion of intention is used to denote both the existence of a goal and the existence of a plan to carry out an action. Consequently, we have concentraded only on those intentions consciously desired by the authors of the documents. Document types may be limited (in the thesis, the target documents are scientific). Applications based on services for document processing and management (writing aids, text generation, reviewing etc. ) would benefit if the notion of authorial intention were treated systematically. - A model of intentions used as a basis for their recognition should contribute to the achievement of this aim. In this thesis, we propose a model of intentions, a procedure for recognizing intentions in scientific documents based on this model. The validation testing of our model is based on the development of a programme for the recognition of the intentions of authors through communication in documents (RICAD).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (159 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 125-142

Où se trouve cette thèse ?