Experimental study of collective electric dipole mode in neutron-rich nickel nuclei

par Tudi Le Bleis

Thèse de doctorat en Physique subatomique

Sous la direction de Jerzy Dudek et de Thomas Aumann.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .

  • Titre traduit

    Etude expérimentale du mode collectif et électrique dans les noyaux du Ni riches en neutrons


  • Résumé

    Le travail présenté dans cette thèse a consisté pour une part à préparer des expériences sur les noyaux à asymétrie en isospin. En particulier, j’ai développé un nouveau système de lecture des modules VME pour le système d’acquisition des données associé à ces expériences. J’ai conservé autant que possible la modularité du système expérimental : l’ajout ou le retrait de modules doit rester simple autant que possible. Pour la seconde part, l’étude expérimentale d’une concentration de force dipolaire à basse énergie est présentée. Cette présentation inclue les outils théoriques utilisés, le mécanisme de réaction, le montage expérimental, la calibration des détecteurs et la détermination des sections efficaces. Ces dernières sont consistantes pour le 58Ni avec des mesures publiées obtenues en cinématiques directe. Une GDR seule ne peut expliquer les sections efficaces intégrales obtenues pour les émissions de neutrons à partir des noyaux de 67-69Ni. En particulier, ces sections efficaces sont consistantes avec une résonance pygmée localisée à 11MeV et représentant 8. 2(9)% de la règle de somme TRK pour le 68Ni.


  • Résumé

    The work of this thesis consisted on one hand, the preparation of experiments on isospin-asymmetric nuclei. In particular, I developed a new read-out for VME modules for the data acquisition system associated with those experiments. I developed this new read-out trying to keep the modularity of the experimental setup: adding and removing modules should be kept as easy as possible. On the other hand, an experiment on the low-lying dipolar strength is presented, from the theoretical tools involved to integrated cross-sections via the reaction mechanism, the experimental setup, the calibration of the detectors and the determination of the cross-section. In particular I found that the integral cross-section for 58Ni obtained by the Coulomb excitation is consistent with published results obtained by excitation in normal kinematics. The study of the dipolar response of 67-69Ni shows that the GDR cannot describe the measured cross sections. In particular the cross sections 68Ni are consistent with a pygmy resonance located at 11MeV and exhausting 8. 2(9)% of the TRK sum rule.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (143 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 107-112. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2009;0367
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.