Analyse des effets du blocage fonctionnel néonatal de plusieurs régions intégratives sur l’implication des neurones dopaminergiques striataux dans le phénomène d’inhibition latente

par Francisca Meyer

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Alain Louilot.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .


  • Résumé

    La schizophrénie (SZ) est une pathologie neuropsychiatrique complexe dont la physiopathologie est mal connue. Des données récentes suggèrent que la désintégration psychique caractéristique de cette pathologie résulterait d’un défaut de connectivité d’origine neurodéveloppementale entre différentes régions intégratives. Le cortex entorhinal (ENT), le subiculum ventral de l’hippocampe (SUB) et le cortex préfrontal (CPF) seraient des régions cibles d’altérations neurodéveloppementales dans la SZ. De plus, une disparition de l’inhibition latente (IL) a été observée chez des patients en phase aiguë. Par ailleurs, l’existence dans la SZ d’un dysfonctionnement dopaminergique (DA) est généralement admise. Le but de mon travail de thèse était d’étudier les conséquences d’un blocage fonctionnel transitoire par la tétrodotoxine (TTX), réalisé chez le rat de 8 jours, de l’ENT gauche, du SUB gauche et du CPF gauche sur les réponses comportementales et DA d’IL enregistrées dans le striatum dorsal et le noyau accumbens à l’aide de la voltamétrie in vivo dans un contexte d’aversion olfactive conditionnée chez le rat adulte et libre de ses mouvements. Les données obtenues montrent qu’une dysconnexion fonctionnelle précoce unilatérale de l’ENT, du SUB ou du CPF induit chez l’adulte un renversement, similaire de l’expression comportementale et, différentiel des réponses DA striatales dorsales et ventrales caractéristiques de l’IL. Ces résultats permettent de considérer que notre approche conceptuelle et méthodologique intégrant l’hypothèse de dysconnexions fonctionnelles d’origine neurodéveloppementale est valide dans le cadre de la modélisation chez l’animal de la

  • Titre traduit

    Analysis of the effects of the neonatal functional blockade of sereval integrative regions on the implication of striatal dopaminergic neurons in the phenomenon of latent inhibition


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (210 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 36 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2009;0319
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.