Modes de décroissance des réactions de capture radiative résonnantes des collisions 12C+12C et 12C+16O

par Dorothée Lebhertz

Thèse de doctorat en Physique nucléaire

Sous la direction de Sandrine Courtin.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .


  • Résumé

    Mon travail contribue à la recherche du lien entre résonances étroites et états moléculaires dans les systèmes 12C+12C et 12C+16O proches de la barrière de Coulomb via le processus de capture radiative. Ce mécanisme permet de sonder à la fois la voie d’entrée par son recouvrement avec les états du noyau composite et la nature des états alimentés via les transitions électromagnétiques. Les expériences ont été réalisées au laboratoire Triumf (Canada) afin d’utiliser le spectromètre à 0° Dragon et l'ensemble de 30 BGO associés. Les résultats présentent pour la première fois le spectre de décroissance complet de la capture radiative et montrent en particulier qu’une branche importante (>50% du flux γ) décroit vers des états quasi-liés autour de 10-11 MeV. En utilisant le code de transport Geant3 pour décrire l’ensemble de l’appareil de détection, j’ai proposé trois scénarii de décroissance : l’un, purement statistique, le deuxième, résonnant, à spin d’entrée unique, et le dernier basé sur un modèle cluster. J’ai ainsi déterminé les spins d’entrée ainsi que les sections efficaces totales de capture radiative. J’ai également effectué des calculs Hartree Fock dépendant du temps pour étudier le mécanisme de réaction et déterminer le temps de vie dinucléaire de ces réactions. Mon étude se termine par des calculs de simulation GEANT4 étudiant la fonction de réponse du futur multidétecteur PARIS, basé sur l’utilisation des nouveaux cristaux scintillants de LaBr3 qui sera installé auprès de Spiral2. Mes résultats montrent que la résolution et l’efficacité de ce futur détecteur permettra de statuer parmi les différents scénarii proposés dans ce travail.

  • Titre traduit

    Decay modes of resonnant radiative capture reactions in 12C + 12C and 12C + 160 collisions


  • Résumé

    My work contributes to the search for the link between narrow resonances and molecular states in the 12C+12C and 12C+16O systems near the Coulomb barrier making use of the radiative capture. This mechanism allows to probe both the entrance channel by its overlap with the states of the composite nuclei and the nature of the states fed via electromagnetic transitions. The corresponding experiments were performed at TRIUMF (Canada) and used the 0° Dragon spectrometer and the associated 30 BGO array. The results show for the first time the complete radiative capture decay scheme and demonstrate in particular that a significant part (> 50% of the γ-flow) decreases to quasi-bound states around 10-11 MeV. Using the Geant3 transport code to model the whole experimental apparatus, I have proposed three decay scenarii: the first one is purely statistical, the second, resonant, with a unique entrance spin, and the last one based on cluster models. I have thus determined the entrance spins and the total radiative capture cross sections. I have also performed Time Dependent Hartree Fock calculations to study the reaction mechanism and determine the dinuclear lifetime for these reactions. My study concludes with GEANT4 calculations of the response function of the future multidetector PARIS, based on the use of new LaBr3 scintillating crytstals which will be installed at Spiral2 (Ganil, France). My results show that the resolution and efficiency of the future detector will allow to disentangle the different scenarii proposed in this work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (X-156 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-154

Où se trouve cette thèse ?