Nouvelles navettes moléculaires : vers des mouvements rapides et de grande amplitude

par Jacques Lux

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Jean-Pierre Sauvage.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .


  • Résumé

    Ce travail de thèse s'inscrit dans le domaine de la topologie chimique et des machines moléculaires et s'articule autour de ces deux grands axes. Dans une première partie, une tentative de synthèse d'un [3]caténane à symétrie d'ordre 3 633 réalisée en collaboration avec l'équipe de M. Fujita à Tokyo est présentée. Plusieurs synthèses de complexes impliquant des molécules dérivées d'isoquinolines ont également été réalisées. Une nouvelles famille de chélates tridentés a ainsi été mise au point. Ces chélates sont particulièrement bien adaptés à la synthèse de nouveaux composés aux topologies non triviales. La deuxième partie présente la synthèse et l'étude de navettes moléculaires rapides fondées sur l'utilisation d'un macrocycle incorporant une unité 8,8'-diphényle-3',3-biisoquinoline non encombrante mais néanmoins endocyclique. [etc. . . ]

  • Titre traduit

    New copper-based molecular shuttles : towards fast and large amplitude motions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (197 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2009;0329
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.