Etude des liens entre les systèmes visuel et proprioceptif : Approche électrophysiologique et comportementale chez le sujet sain et le patient amputé du membre supérieur

par Pascale Touzalin-Chrétien

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de André Dufour.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .


  • Résumé

    Le codage de la position et des mouvements des différents segments corporels implique l’intervention coordonnée des systèmes perceptifs visuel et proprioceptif. L’objectif de ce travail de thèse était de caractériser la nature de ces interactions dans le contrôle moteur. Notre démarche, basée sur une investigation par les potentiels évoqués consistait à mesurer l’activité électrique du cortex moteur primaire lors d’une activité visuomotrice. Nous avons pu montrer que la simple vue d’un effecteur (e. G. , main) suffit pour provoquer une planification motrice dans le cortex moteur correspondant, qu’il s’agisse effectivement de l’effecteur ou qu’il s’agisse d’une image reconstituée artificiellement, par le biais d’un miroir reflétant la main opposée, par exemple. Ces résultats attestent de l’influence de la vision sur les processus de planification du mouvement et fournissent une mesure objective des effets de la vision sur le cortex moteur. Dans un second temps, nous avons étudié l’influence du feedback visuel lorsque le membre est absent, avec des patients amputés du membre supérieur. Cette approche nous a permis d’évaluer l’impact de l’expérience perceptive en comparant les données d’amputés traumatiques avec celles de personnes agénésiques, dont l’origine de l’absence du membre est congénitale. Ainsi nous montrons que l’activation motrice corticale peut être générée par un feedback visuel du membre absent seulement si le système moteur est (sujets sans déficit sensorimoteur) ou a été fonctionnel (amputés traumatiques). De plus, nous montrons que cette activité corticale reflète une programmation motrice en cohérence avec le mouvement à effectuer. En effet, les performances motrices dans une tâche de dessin en miroir sont meilleures chez ces sujets lorsqu’ils ont un feedback sagittal de leur main active (i. E. Donnant l’impression de voir leur main absente). Nous proposons que le feedback visuel provoque la réactivation de programmes moteurs existants, en lien avec la main vue et la tâche à réaliser. Ces résultats fournissent une preuve directe de la persistance fonctionnelle des régions dénervées suite à l’amputation traumatique d’un membre.

  • Titre traduit

    Importance of vision in visuoproprioceptive integration : Electrophysiological and behavioural evidence in upper limb amputees and normaly limbed controls


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (197 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2009;0257
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8381
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.