Algorithmes de filtrage adaptatifs évolués pour le traitement du signal d’un capteur de son intrinsèque à fibre optique

par Madjid Arezki

Thèse de doctorat en Photonique, Opto-Informatique. Capteurs opto-électroniques

Sous la direction de Patrick Meyrueis.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .


  • Résumé

    Les microphones à fibres optiques intrinsèques tels que nous les avons considérés ont une grande dynamique et une grande sensibilité qui les rendent apte à un grand spectre d’application. Mais leurs performances peuvent être un handicap par rapport aux différents effets parasites qui doivent être éliminés pour exploiter pleinement leurs performances. Le principal objectif de notre étude, est d’évaluer la possibilité de développer des algorithmes d’adaptation pour les applications d’annulation de bruit adaptive tout en maintenant un équilibre entre sa complexité de calcul réduite et ses performances adaptatives. Nous présentons de nouvelles versions d’algorithmes des moindres carrés récursifs rapides numériquement stables (NS-FRLS). Elles sont obtenues en utilisant quelques formules redondantes, disponible dans les algorithmes des moindres carrés récursifs rapides (FRLS), pour estimer les erreurs numériques et rétroagir ces dernières en un point quelconque de l’algorithme afin de modifier ses propriétés numériques. Ces algorithmes représentent une charge de calcul trop importante qu’il faut chercher à réduire. Nous proposons ainsi un nouvel algorithme rapide M-SMFTF pour le filtrage adaptatif. Sa complexité de calcul est de 6L et celle-ci est considérablement réduite à (2L+4P) quand on utilise un prédicteur aller réduit d’ordre P (P<<L). Dans la conclusion nous procédons à un bilan du travail théorique et expérimental accompli. Nous tracerons la perspective concernant à la fois la continuation de nos travaux théorique et des développements technologiques.

  • Titre traduit

    Advanced adaptive filtering algorithms for the signal processing of intrinsic acoustic optical fibre sensor


  • Résumé

    The microphones with intrinsic optical fibres such as we considered them have a great dynamics and a great sensitivity which make them suited to a large spectrum of application. But their performances can be a handicap compared to the various parasitic effects which must be eliminated to exploit their performances fully. The main objective of our study is to evaluate the possibility to develop algorithms of adaptation for the applications of adaptive noise cancellation, while maintaining equilibrium between its reduced calculation complexity and its adaptive performances. We present new algorithms versions of fast recursive least squares numerically stable (NS-FRLS). They are obtained by means of redundant formulas, available in the fast recursive least squares (FRLS) algorithms, to estimate numerical errors and to retroact them in an unspecified point of the algorithm in order to modify its numerical properties. These algorithms represent a very important load of calculation that needs to be reduced. We propose thus a new fast algorithm M-smftf for adaptive filtering. Its calculation complexity is of 6L and this is considerably reduced to (2L+4P) when we use a reduced P-size (P<<L) forward predictor. In the conclusion we proceed to an assessment of theoretical and experimental work accomplished. We will trace the prospect relating to at the same time the continuation for our work theoretical and the technological developments.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (V-160 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 155-160

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2009;0391
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.