Exploration fonctionnelle de la douleur et de sa modulation spinale chez le rongeur

par Alexandre Charlet

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Pierrick Poisbeau.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .


  • Résumé

    L’évaluation des douleurs en expérimentation animale se heurte classiquement, quelle que soit la technique employée à la subjectivité de l’expérimentateur. Afin de permettre une meilleure compréhension des mécanismes nociceptifs et une prise en charge plus adéquate des douleurs, il est alors nécessaire de développer des outils d’évaluation objective des douleurs. En premier lieu, j’ai validé deux nouveaux tests d’évaluation de la douleur chez l’animal non contraint : la plaque chaude / froide dynamique pour mesurer de manière concomitante l’hyperalgésie et l’allodynie, l’incapacitance dynamique pour apprécier le déficit postural de l’animal. Puis, la radiotélémétrie m’a permis de mesurer la température, le rythme cardiaque et l’activité locomotrice en continu chez l’animal libre de ses mouvements. J’ai ainsi détecté les altérations physiologiques associées à un épisode douloureux spontané. De plus, j’ai développé et validé un modèle de douleur post-opératoire persistante, qui a permis de mettre en évidence une analgésie préventive par la ropivacaïne. Enfin, j’ai étudié la modulation spinale de l’influx nociceptif par les neurostéroïdes, en illustrant l’importance de l’inhibition GABA- et glycinergique dans ce processus, et en montrant l’implication de la neurostéroïdogenèse spinale endogène dans l’effet anti-douleur du contrôle inhibiteur ocytocinergique. Ce travail se traduit par l’accès à de nouveaux outils d’évaluation de la douleur chez l’animal non contraint, l’utilisation de la radiotélémétrie dans l’étude des altérations physiologiques liées à la douleur chez l’animal libre de ses mouvements, et une meilleure compréhension du rôle des neurostéroïdes endogènes spinaux

  • Titre traduit

    Pain evaluation and his spinal modulation in the rodents


  • Résumé

    Pain evaluation in animal experimentation always encountered a limit in the subjectivity of the researcher. In order to allow both better understanding of the nociceptive mechanisms and care of painful patients, it is useful to develop new and objective tools for pain evaluation. Firstly, I validated two new protocols of pain evaluation used on unrestrained animals: dynamic hot/cold plate in order to measure simultaneously hyperalgesia and allodynia, and dynamic weight bearing in order to monitor the postural impairment of the animal. Then, I used radiotelemetry to continuously record body temperature, heart rate and locomotor activity in freely moving animals. Thus, I detected the physiological alterations associated with a spontaneous painful event. Moreover, I developed and validated a new postoperative pain model which have allows demonstrating the preventive analgesia effect of ropivacaine. Finally, I studied the spinal modulation by neurosteroids of nociceptive signal through their relative impact of GABA- and glycinergic inhibition. Furthermore, I showed the implication of spinal endogenous neurosteroidogenesis in the analgesic effect of oxytocin inhibitory control. This work lead to new tools for pain evaluation in unrestrained animals, to the use of the radiotelemetry in the evaluation of pain associated symptoms in freely moving animals, and to a better understanding of the role of spinal endogenous neurosteroids in pain processing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (Pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 109-117

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2009;0214
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.