Interactions entre MDMA et éthanol : Effets comportementaux, physiologiques et pharmacologiques

par Sami Ben Hamida

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Jean-Christophe Cassel et de Christian Kelche.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .


  • Résumé

    Des expériences réalisées dans notre laboratoire sur des rats mâles de la souche Long-Evans, ont montré que l’éthanol, administré en même temps que la 3,4- méthylènedioxymethamphétamine (MDMA ; ecstasy), atténue l'hyperthermie et potentialise les effets locomoteurs induits par cette drogue. Ce travail de thèse s’inscrit dans la continuité de ces observations. Ma démarche expérimentale a consisté en une étude fondamentale, dont l’objectif était de mieux comprendre les interactions pharmacocinétiques et pharmacodynamiques entre la MDMA et l’éthanol. Nous avons montré l’aspect unique de l’interaction entre ces deux drogues par rapport aux interactions entre l’éthanol et la cocaïne ou l’amphétamine. De plus, nous avons démontré que les effets protecteurs de l’éthanol face aux effets hyperthermiants de la MDMA dépendent du régime d’administration et de la température ambiante. Par ailleurs, à l’aide d’une approche pharmacologique, complétées par des expériences en neuroimagerie fonctionnelle, nous avons mis en évidence l’importance de la composante dopaminergique au niveau du noyau accumbens dans les effets psychostimulants de la MDMA+EtOH. En effet, la présence d’éthanol en plus de la MDMA semble impliquer la libération de dopamine dans cette structure. Cette hypothèse pourrait expliquer l’augmentation des effets appétitifs de la MDMA en cas de co-administration avec de l’éthanol.

  • Titre traduit

    MDMA-ethanol interactions : Physiological, behavioural and pharmacological effects


  • Résumé

    Ecstasy is commonly used in combination with other drugs, and particularly with alcohol (ethanol). Previous studies performed in the laboratory have shown in Long- Evans rats that ethanol (EtOH) potentiated 3,4-methylenedioxymethamphetamine (MDMA)-induced hyperlocomotion, while protecting against its hyperthermic effects. The present work, in continuation of these observations, provided a fundamental understanding of the pharmacokinetic and pharmacodynamic interactions between MDMA and ethanol. For this purpose, we used physiological, behaviour and pharmacological approaches, complemented by functional neuroimaging studies. We showed that the effects of the interaction between MDMA and ethanol were different from those of the interaction between EtOH and amphetamine or cocaine. We also showed that the effects of ethanol on MDMA-induced hyperthermia were dependent on ambient temperature and on MDMA administration conditions. Finally, we demonstrated that dopamine transmission in the nucleus accumbens was involved in psychomotor action of the combination of MDMA and ethanol. It is probable that MDMA-induced dopamine release within the nucleus accumbens is probably increased by co-administration of ethanol, and this increase might explain the reinforcing effect of the combination of MDMA and ethanol.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (352 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 317-352

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2009;0042
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.