Exotica et sociétés : les objets orientaux dans les tombes crétoises : (XIe siècle au VIIIe siècle av. J.-C.)

par Gilles Velho

Thèse de doctorat en Sciences de l'Antiquité. Archéologie. Histoire

Sous la direction de Thierry Petit.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .


  • Résumé

    Cette étude a pour objectif de mettre en lumière et comprendre la polysémie des objets orientaux déposés lors des funérailles dans les tombes crétoises entre le XIe siècle et le VIIIe siècle avant notre ère. La première étape est de colliger l’ensemble des exotica importés de la côte levantine, de Chypre ou d’Égypte. Les 365 artefacts ont été rassemblés dans un catalogue raisonné qui suit la réflexion menée en première partie sur l’identification de ces importations orientales dans la culture matérielle crétoise. Ce préalable est nécessaire à une approche contextuelle de chacun des dépôts d’exotica afin de poser les bases d’une approche multi-scalaire et diachronique — celle-ci étant favorisée par le choix des contextes funéraires. Partant des significations économiques, politiques, sociales ou religieuses de ces offrandes singulières, il s’est agi de questionner non seulement les relations des Crétois avec les différentes aires de la Méditerranée orientale, mais aussi d’adopter une approche régionale à l’échelle de la Crète qui a permis également de dresser une typologie des pratiques funéraires crétoises. Les exotica sont ainsi érigés en outils d’analyse et permettent de porter un nouvel éclairage sur les modalités des échanges, et ses conjonctures, entre la Crète et les différentes aires de provenance des objets. Ces artefacts sont également l’occasion de préciser les modes d’acculturation ou encore les pratiques identitaires des élites crétoises ont pu mener à la naissance de la cité. Parmi, ces dernières, il est apparu que les élites de Knossos tiennent une place primordiale au sein de l’île et dans le rayonnement du sanctuaire de l’Ida.

  • Titre traduit

    Exotica and society : the near eastern imports in Cretan tombs : (11th-18th B.C.)


  • Résumé

    This study attempts to reconstruct the plural levels of meaning of the Near Eastern imports unearthed in the Cretan tombs. Its scope is delineated by the period spanning from the 11th to the 8th century B. C. The arraying and sequencing of the corpus of exotica imported from the Levantine coast (mostly Phoenician), Cyprus or Egypt hitherto yielded by the excavations is our incipient task. The archaeological context of each exotica is retraced through a religious, economic, political, and social perspective disclosing their multiple layers of relevance. The provisional stage of this work outlines the identification of Near Eastern imports excavated in Cretan tombs ; their sorting out is construed through credentials pertaining to materials (pottery, amber, rock cristal, ivory, faience, glass, ostrich egg, bronze, iron), epigraphy, and oriental cippi unearthed in Crete. The second part engages in a contextual approach considering each artefact in its funeral and archaeological context, each necropolis, from the Subminoan to the Early Orientalizing. The ensuing stage of this study reconsiders the frame and purpose of Near Eastern contacts with Crete, and ventures new insights on acculturation, penetration of oriental influences, trade and exchange, relying on a regional-based approach of the practices of the Cretan elite, markedly assessing the function of the Knossos elite, which seems to have been prevailing not only in economic but also in political matters, prominently in the influence of the pan-cretan sanctuary of Ida. Additionally, the last volume provides a detailed catalogue of the 365 exotica with illustrations, contextual informations and discussions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (930 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 698-761

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2009,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2009,2
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2009,3
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : M.500.732,2009,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : M.500.732,2009,2
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : M.500.732,2009,3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1460
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.