L'Evangélisation du Mai-Ndombe : histoire, difficultés présentes et inculturation

par Jacques Mpia Bekina

Thèse de doctorat en Théologie catholique. Liturgie et archéologie chrétienne

Sous la direction de Marcel Metzger.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .


  • Résumé

    L’évangélisation du Mai-Ndombe, dans la province de Bandundu, au Congo-Kinshasa, a commencé le 4 octobre 1907. Appartenant à ses débuts au Vicariat Apostolique du Congo Indépendant, puis, à partir de 1919, au Vicariat Apostolique de Léopoldville avant d’en être séparé en 1953, pour former le Vicariat Apostolique d’Inongo, le territoire du district du Mai-Ndombe a été érigé en diocèse d’Inongo, le 10 novembre 1959. Lus de cent ans après la venue des premiers missionnaires, la situation religieuse se présente d’une façon contrastée : l’implantation de l’Eglise, avec un clergé autochtone bien en place, la naissance d’une congrégation religieuse diocésaine, les nombreuses vocations sacerdotales et religieuses, le nombre croissant des catholiques (440 878 sur une population de 1 036 667), d’une part; la recrudescence de la sorcellerie, la quête populaire de guérison, le foisonnement de nouveaux mouvements religieux en marge des Eglises et la pauvreté, d’autre part. En retraçant l’histoire de l’évangélisation du Mai-Ndombe, cette thèse examine une nouvelle proposition de la foi élaborée dans la perspective de l’inculturation.  Partant des obstacles que rencontre l’évangélisation, étudiant le processus de l’inculturation, elle propose une pastorale inculturée qui prend appui sur une compréhension de l’Eglise comme famille de Dieu et dont les communautés ecclésiales vivantes sont la parfaite illustration. Elle sort, en outre, l’inculturation du « tout cultuel » pour en faire une quête de Dieu au quotidien. Ce qui la rend accessible à tous.

  • Titre traduit

    The Evangelization of mai-ndombe : history, present difficulties and inculturation


  • Résumé

    The evangelization of Mai-Ndombe region in the Bandundu province in Congo-Kinshasa began on 4 October, 1907. The area of the district of Mai-Ndombe, which first belonged to the Apostolic Curacy of the Congo Independent State, then after 1919 to the Apostolic Curacy of Léopoldville before breaking apart in 1953 to become the Apostolic Curacy of Inongo, became the Diocese of Inongo on 10 November, 1959. More than a hundred years after the first missionaries arrived, the religious situation is contrasted with, on the one hand the presence of the Church with a well established native clergy, the start of a diocesan religious congregation, numerous religious and priesthood vocations, the growing number of Catholics (440 878 out of a population of 1 036 667), and on the other hand the upsurge of witchcraft, the popular quest for curing, the proliferation of new religious movements outside the Church, and poverty. By tracing the history of the Mai-Ndombe evangelization, this thesis studies a new approach to faith devised from the inculturation viewpoint. Considering the obstacles met by evangelization and studying the process of inculturation, the thesis suggests inculturation Pastoralia which relies on the understanding of the Church as the family of God whose living church communities are the perfect illustration. In addition, the thesis extracts inculturation from the “all religious” to make it a quest of God in everyday’s life, which opens it to everyone.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (341 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 312-318. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.727,2009
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque des Facultés de Théologie.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : U748
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.