Le rôle de l'inter-/trans-culturel dans la compréhension de l'inférence discursive chez les apprenants coréens du FLE

par Young-Hee Sung

Thèse de doctorat en Sciences du langage. Didactique du français langue étrangère

Sous la direction de Laurent Masegeta Kashema Bin Muzigwa.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .


  • Résumé

    L’inférence en tant qu’une activité associée au fonctionnement du raisonnement est employée, à l’origine, dans la logique formelle pour décrire les rapports de vérité existant entre différentes propositions. Par ailleurs, nous savons bien que les faits de langage sont soumis à des conditions de vérité sans que cela ne les réduisent tous à une description strictement logique. Il est donc nécessaire de tenir compte de la situation empirique dans laquelle ces manifestations langagières sont produites et interprétées. Globalement, on peut donc considérer l’inférence comme un acte de langage dont l’accomplissement implique la production d’un énoncé. Il est vrai que lorsque l’on côtoie une langue et une culture, on oublie vite qu’au-delà des éléments formels du système linguistique, c’est d’abord le langage, c’est-à-dire l’expression particulière d’une ou de plusieurs langue telle qu’elle est comprise par des sujets concrets, situés qui est traduite comme une pratique sociale. Par conséquent, il nous semble important de réaffirmer que l’inférence est l’une des unités structurants les plus à même de rendre compte à la fois du langage, de la logique rhétorique et du linguistique en tant que pratique sociale d’abord. Certaines formes de l’ inférence telle qu’elle est utilisée dans la langue-culture française ainsi que dans les formes qu’elle revêt en langue-culture coréenne nous paru être des phénomènes intéressants pour servir de tiers-actant dans les manifestations du langage, du linguistique et de la transculturalité.

  • Titre traduit

    The role of inter-crosscultural understanding of inference discourse among Korean learners of FLE(French as foreign language)


  • Résumé

    The inference as an activity associated with the operation of reasoning is used, initially, in formal logic to describe the relationship between truth proposals. We also know that the facts of language are subject to the conditions of truth but this does reduce all to a strictly logical description. It is therefore necessary to consider the empirical situation in which language these events are produced and interpreted. Overall, one can consider the inference as an act of language that the performance involves the production of an utterance. It is true that when one meets a language and culture, we forget that beyond the formal elements of the language system is first language, i. E. The particular expression one or more language as understood by concrete subjects, which is located, translated as a social practice. Therefore, it is important to reiterate that the inference is one of the structural units most likely to report at once the language, rhetoric and logic of language as social practice first. Some forms of the inference as used in the French language and culture in the forms it takes in Korean language and culture we seemed to be interesting phenomena to serve as third-Taking in the events of language of linguistics and transculturality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (318 p., [41 f.])
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 303-314. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2009,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2009,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.