Le parcours spirituel de Léopold Weiss-Muhammad Asad, source de sa traduction et de son commentaire du Coran : exégèse et idéologie : lecture critique de : the Message of the Qur'ân

par Liliane Willefert

Thèse de doctorat en Arabe et islamologie

Sous la direction de Éric Geoffroy.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .


  • Résumé

    Des articles en allemand et en alphabet gothique expriment Léopold Weiss, juif autrichien, révolté contre le sionisme et l’Occident. Cette biographie (1900-1992) dit d’abord son amour de l’Orient et du journalisme puis sa conversion mystique à l’islam. Son article Moharram, une célébration chiite, et son analyse de la danse des derviches en témoignent. Il devint Muhammad Asad. La langue arabe y contribua. Elle fut nécessaire à son engagement politique. Il voulait libérer l’Orient de l’esprit des croisades occidentales. Il participa à la création du Pakistan, un état idéologique musulman, contesté par l’Europe. Lors de son retour en Occident, la dernière partie de sa vie fut consacrée à traduire et commenter le Coran d’arabe en anglais. Sa mystique et son exégèse joueront sans doute un rôle important pour l’avenir. Mille pages d’exégèse de l’arabe à l’anglais sont la source de la seconde partie, elle vise l’unité de tous les hommes. Elles permettent au lecteur disposant de bases linguistiques suffisantes de suivre et de comprendre l’arabe du Coran, différent de la langue qui a évolué depuis la révélation. Le Coran est pour Asad une totalité cohérente et il critique les doctrines qui l’oublient. Il distingue idéologie et exégèse. En tant que sunnite, il observe des applications des ‘ibâdât (pratiques d’adoration) et des mu‘âmalât (relations humaines), rêvant que les progrès de l’exégèse changent les hommes et les sociétés. Son étude du langage va loin avec son attention aux sens originels des termes et expressions coraniques. Leurs traductions en français dans le Texte et les Documents visent à montrer leurs valeurs symboliques mais Muhammad Asad savait que la révélation était accessible aux mystiques par delà les mots. Il pensait que les principes de la religion participent à l’unité de la révélation sans contradiction avec la charte des Droits de l’homme des Nations unies. Il a dénoncé des interprétations erronées, contemporaines de relations humaines imparfaites, qui masquent la mystique du Message et son universalité.

  • Titre traduit

    Spiritual itinerary of Leopold Weiss-Muhammad Asad, the source of his translation and commentary of the Koran : exegesis and ideologies : critical reading of The Message of the Qur'an


  • Résumé

    Articles in German and Gothic alphabet express Leopold Weiss, a Jewish-Austrian, revolted against Zionism and the West. This biography (1900-1992) says first a love for the Orient and journalism. The article Moharram, about a celebration Shiite, and analysis of the dance of the dervishes give clear indications of it. He became Muhammad Asad. The Arabic language took a great part in it. It was necessary for his political commitment. He defended Orient from the spirit of the Western “Crusades”. He participated in the creation of an “ideological” Muslim, Pakistan. He finally contested Iranian Khomeini Shiism. The last part of his life was spent, in Europe, to translate and comment on the Koran in Arabic into English. His Mystic and Exegesis undoubtedly play an important role in the future. The main purpose of this second part is based on a reading and translation of a thousand pages of the Message of the Qur'an. , the aim of which is to unite men. It is able to effectively assist readers with some linguistic knowledge to read the Arabic Qur'ân, also submitted in Arabic letters in the English edition. Its language is different from the idiom that has evolved. For Asad the Koran is a coherent whole and he criticizes doctrines that deny it. He knows the difference between ideology and exegesis. He is a Sunni and observes the applications of "ibadat" (adoration rituals) and "mu'âmalât" (human relationships). He expects the progress of Exegesis to promote change in men and societies. His study of language goes far with his attention to the original meaning of words and expressions of the Koran. Their translations in French in the text and documents intended to show their symbolic values but Muhammad Asad knew that the revelation was accessible to the mystical beyond words. He thought that the principles of the religion are part of the unity of revelation without contradicting the Charter of Human Rights in the United Nations. He denounces Misinterpretations arising from imperfect human relationships that obscure the mystic of the Message and its universality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (333 p., 212 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, p. 203-212.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2009,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2009,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.