La chanson française au début du XVe siècle : étude sur la structure et la transmission d'un répertoire homogène et protéiforme

par Mathias Le Rider

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Jacques Viret et de Oliver Huck.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .

  • Titre traduit

    Early fifteenth century French Song : Study of the structure and transmission of a homogenous and protean repertory


  • Résumé

    Notre étude se fonde sur un corpus homogène de chansons françaises composées entre c. 1400 et 1425. Le répertoire pris en considération a été établi à partir des anciens cahiers (V à VIII) du manuscrit Oxford bod. 213. Nous avons sélectionné, sur critère stylistique, 82 compositions. Celles-ci font montre de nombreuses caractéristiques, notamment structurelles, que nous soulignons dans notre étude à travers l'exemple, principalement, des chansons attribuées à Richard Loqueville et Pierre Fontaine. Ces deux compositeurs témoignent, dans leurs compositions respectives, d'une grande cohérence stylistique et d'une maîtrise remarquable de certains idiomes qui s'apparentent à des « formules récurrentes et stéréotypées ». En cela, ils peuvent être considérés comme de parfaits représentants de l'esthétique musicale communément désignée sous l'appellation du « nouveau style ». La première partie de notre étude porte principalement sur la mise en évidence et l'interprétation fonctionnelle de certaines « formules » rythmiques dont l'emploi systématique au sein des chansons étudiées impose le sentiment d'une grande homogénéité du répertoire. La seconde partie de ce travail souligne plus spécifiquement l'aspect « protéiforme » du corpus étudié et témoigne de l'interchangeabilité de ces « formules ». Nous y formulons de nombreuses hypothèses liées à la transmission du répertoire et à l'influence, souvent manifeste, des scribes dans ce processus. Nous élargissons alors nos discussions à des chansons anonymes et à d'autres compositeurs tels Briquet et Johannes Cesaris. L'ensemble des chansons étudiées est accessible en annexes sous forme de transcriptions.


  • Résumé

    Our study is based on an homogeneous corpus of French songs composed between circa 1400 and 1425. The repertory taken into account appears in the earliest gatherings (V-VIII) of the famous manuscript Oxford bod. 213. On stylistic criteria, we selected 82 compositions, which share many of the characteristics, especially structural, emphasized  through our analyses of songs ascribed to Richard Loqueville and Pierre Fontaine. These two composers show, in their respective work, an impressive stylistic coherence and a remarkable control of certain idioms which could be interpreted as “recurring and stereotyped formulas”. Thus, they can be regarded as perfect representatives of the musical aesthetic commonly called the “new style”. The first part of our study shows many structural characteristics and proposes a functional interpretation of certain rhythmic “formulas” which are systematically employed within the studied songs. It mainly discusses the homogeneity of the repertory. The second part of the study underlines more specifically the “inconsistent” aspect of the studied works and show that many of the rhythmic and melodic “formulas” are interchangeable. We propose many assumptions related to the transmission of the repertory and to the influence of the scribes in this process. The second part is mainly exemplified by songs ascribed to Briquet, Johannes Cesaris and by anonymous songs. All the studied songs are accessible as transcriptions in the appendices of our study.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (VI-312 p., 113 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 291-308. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2009,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2009,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.